lundi 23 mai 2011

Charles Johnson, mieux que Julius Peppers?


Le départ l'an dernier du Defensive End Superstar Julius Peppers après 8 saisons énormes en Caroline du Nord avait laissé un trou béant dans la Dline des Panthers et beaucoup prédisaient un pass rush inexistant cette saison pour les Panths. Le pass rush ne fut pas de la meilleure qualité possible en raison d'un manque cruel au centre de la Dline avec une rotation au poste de Defensive Tackle très en dessous des Guards Offensifs adverses, mais cependant un joueur de 4e année s'est admirablement fait remarquer lors de cette affreuse saison 2010, il s'agit du Defensive End Charles Johnson.
D'un gabarit plus short que celui de Peppers (1m88 pour 125 Kg contre 2m01 et 130 Kg pour Peppers) Charles Johnson allie à la fois un démarrage sur la ligne extrêmement rapide, a une grande puissance (il avait réalisé 33 rep au Bench press au Combine 2007) et une excellent vitesse pour son gabarit (4,86 au 40 yards dash lors de ce même Combine).
Apres avoir réalisé ses trois premières saisons dans l'ombre de Peppers suite à sa sélection au 3e tour de la Draft 2007 à sa sortie de l'université de Georgia, le départ de Peppers l'a installé dans le fauteuil de starter et lui a permis de se libérer complètement cette saison. N'ayant joué seulement 3 matchs pour 2 tackles lors de sa saison rookie en 2007, il prit part à 540 snaps défensifs en 2008 pour de très bonne stats, 6 sacks, 25 tackles, 7 passes déviées, 1 fumble forcé et 29 QB hurries, une saison qui laissait entrevoir de belles promesses (meme si sa Def contre la course laissait encore quelques reproches et les 8 pénalités sufflés contre lui montraient encore son indiscipline sur le terrain...) trop vites oubliées devant la saison énorme de Peppers la même année (14,5 sacks et 5 fumbles forcés). En 2009, toujours derrière Peppers, et malgré sa chute dans la rotation des DE suite à la Draft d'Everette Brown au second tour, il continua d'user au mieux le temps de jeu qui lui était accordé en participant à 450 snaps defensifs pour 4 sacks, 25 tackles,  3 passes déviées, 2 fumbles forcés et 22 QB hurries, mais encore une fois, la performance de Pepps lors de cette saison (10,5 sacks, 2 interceptions dont une remontée pour un TD et 5 fumbles forcés) le reléguèrent de nouveau au second plan, mais sa performance lui valut le mérite de passer devant un Everette Brown décevant (22 tackles et 2,5 sacks...) dans le Depth Chart.
Le Départ de Peppers aux Chicago Bears lui entrouvrit la porte pour enfin démontrer tout son potentiel et, assumant ses responsabilités dans le marasme négatif des Panthers lors de cette saison calamiteuse, il réussit un énorme coup dans sa dernière année de contrat avec 11,5 sacks (premier chez les DE), 62 tackles, 1 fumble forcé et 58 QB hurries en 918 snaps défensifs joués. Free agent cet été, il a déjà déclaré à plusieurs reprises son envie de rester à Charlotte pour les prochaines années (allant jusqu'à declarer de taguer Ryan Kalil ou DeAngelo Williams car lui était certain de rester un Panther...) et le staff des Panthers s'est bel et bien positionné pour un contrat long terme des lors que le lockout sera terminé. Après 4 saisons NFL qui furent nécessaire pour son éclosion et à seulement 24 ans, Charles Johnson parait posséder le potentiel pour devenir l'un des meilleur DE de la ligue et plusieurs Franchises NFL se sont légitimement positionnés sur son statut de Free Agent cet été. Mais le joueur et le staff des Panthers semblait bel et bien partager la même vision du futur avant le lockout qui empêche actuellement toutes négociations dans la ligue et les sélections de deux Defensive Tackles Terrell McClain et Sione Fua pour le suppléer dans la Dline des Panthers (et le libérer de certains bloqueurs...) avec les jeunes Everette Brown qui devra enfin confirmé mais aussi le très prometteur Greg Hardy (30 tackles, 3 sacks, 1 safety et 2 fumble forcés cette saison...) et le retour du vieillissant mais toujours très solide Tyler Brayton devrait permettre à la jeune Défense des Panthers de faire à nouveau peur dans la très solide NFC South.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire