vendredi 1 juillet 2011

Cecil Newton veut se défendre.

Cecil Newton et derrière lui son fils, Cameron.
Présent avec deux de ses fils Cameron, le dernier First Pick de la Draft 2011 et Caylin, 12 ans, qui évolue au poste de Quaterback également au collège et qui suit un camp à l'IMG Academy actuellement, Cecil Newton, ancien Strong Safety des Dallas Cowboys durant deux saisons, est brièvement revenu sur les bruits et l'enquête qui l'accusent d'avoir voulu négocier le transfert de Cameron à l'Université de Mississippi State à sa sortie du Blinn College. "Cette affaire ne définie pas qui je suis réellement" a déclaré Cecil Newton, Pasteur de la Holy Zion of Deliverance Church. "La vérité est là. Ils l'ont dans leurs dossiers. "
Dans cette affaire, la NCAA a finalement statué que Cameron Newton et Auburn ne savais rien à propos des prétendues actions de Cecil Newton et elle a finalement permis à Cameron de continuer à jouer. Alors que son fils conduisit Auburn au titre de la SEC et au titre National BCS, Cecil Newton a été calomnié et présenté comme l'exemple néfaste parfait du système amateur de la NCAA.
"Tout ce qui a été dit ou écrit sur moi ne me défini absolument pas comme la personne ou le père que je suis."
"Je n'ai pas vraiment envie de revenir en arrière et de ressasser ou de continuer à parler de ce que j'ai fait ou pas fait, ce qui a été dit ou ce qui aurait été dit. Je ne veux plus ouvrir cette boîte de Pandore, car l'enquête, à partir de ce qu'ils ont, est en cours. J'ai été transparent durant tout le processus."
Cecil Newton a également déclaré qu'il n'avait eu aucunes récentes rencontres avec la NCAA.
Plusieurs médias ont rapporté l'an dernier que le FBI avait prévu d'examiner la question, Cecil Newton a déclaré ne pas savoir si le FBI se penchait encore sur cette enquête. "Je ne veux même pas me poser la question pour savoir si cette enquête pourrait être fédéral ou ce qui pourrait être ceci ou cela. J'ai été très coopératifs avec eux. Rien n'a été caché, et nous sommes passés à autre chose desormais"a t-il dit. Beaucoup de chose ont été dit pendant cette courte période de temps. Mais les gens qui me connaissent en tant que père, savent que je prends soin de ma famille, ils savent qui je suis. Les autres le découvriront plus tard, s'ils le font, ils le font, s'ils ne le font pas, ils ne le  feront pas."
Interrogé pour savoir s'il avait sollicité de l'argent de la part d'Auburn, il a répondu "nous avons respecté les règlements NCAA."
Cecil Newton a egalement déclaré avoir résisté à la controverse en priant et en se penchant sur les membres de sa famille. Il consacre désormais son temps libre à travailler et à accompagner très souvent deux de ses trois fils à l'IMG Academy pour leurs differentes formations.
Cecil Newton Jr., le troisième fils, est un joueur de ligne offensive qui a joué deux matchs avec les Jaguars de Jacksonville en 2009, il a depuis été signé par la franchise d'UFL, les Hartford Colonials.
Cecil Newton espère maintenant que le lockout cessera rapidement pour que son cadet Cameron puisse commencer à s'entrainer sereinement avec ses coéquipiers "Nous voulons juste repartir au travail, les négociations ont pris assez de retard."
Les discutions sur des salaires maximums autorisés aux rookies dans la NFL sont actuellement au cœur du débat et pourraient diminuer le futur contrat de Cameron, en comparaison au 50 millions de $ octroyé au First Pick de l'an dernier Sam Bradford des Rams.
"Je suis confiant envers la NFLPA et son président DeMaurice Smith. Ils vont protéger l'intérêt non seulement du premier joueur choisi lors de cette Draft, mais egalement ceux de M. Irrelevant (le dernier joueur choisi de la Draft)."
"Je veux juste maintenant voir Cam partir d'ici et rejoindre son équipe, faire les bonnes choses sur et hors du terrain et le reste viendra tout seul."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire