lundi 22 août 2011

Byron Bell, une histoire à part...



Au tout début du camp d'entrainement des Panthers, le Coach de la ligne offensive John Matsko a demandé à Byron Bell de partager son histoire avec les Linemen de l'équipe.
Cela semblait assez inhabituel, de voir un rookie non drafté s'adresser à un groupe qui comprenait deux Pro-Bowler et un certain nombre de vétérans.
Mais lorsque Bell a commencé à parler, la salle était très calme. Il a expliqué à ses coéquipiers comment il avait perdu son père suite à un problème cardiaque quand il avait 5 ans, laissant sa mère seule, Sandra Bell, pour élever quatre garçons tout en travaillant à temps plein au ministère de la justice.
Il a décrit ensuite un jour de 2007 qui avait commencé avec une victoire en Bowl pour l'Université de New-Mexico et qui aurait dû être une belle journée. Au lieu de cela, il a fini avec un Byron Bell ayant fracassé sa chambre dans un mouvement dans de rage chambre après avoir reçu un appel téléphonique au sujet d'un incendie qui avait détruit sa maison familiale à Greenville au Texas.
Il a expliqué à ses coéquipiers comment il avait joué sa saison sénior en honneur à son frère, Isaïe, qui était âgé de 8 ans lorsqu'il il est décédé dans cet incendie.

Enfin, Bell a déclaré au Coach Matsko et à ses compères de lignes offensive que sa mère et son frère étaient les forces motrices qui lui permettaient de se battre chaque jours, d'abord comme un rookie FA non drafté et ensuite pour faire partie de la liste des 53 joueurs des Panthers pour cette prochaine saison. En tant qu'aîné de quatre fils, le joueur de 1m96 et 145 Kg est le protecteur de sa famille.
"C'est pour eux que je joue, pour mon frère Isaïe et pour ma famille" a déclaré Bell à ses coéquipiers lors de cette réunion. "J'ai même dit que je n'était pas là pour l'argent. Je veux juste assez d'argent pour payer ma mère une maison à ma mère et à ma famille. C'est tout."
Byron Bell a réalisé un très bon camp d'entraînement et il s'est solidement ancrée dans la O-Line des Panthers de la deuxième équipe. Il a raté le match de vendredi à Miami a cause d'une légère blessure au genou qui n'est pas considéré comme grave.
Bell, 22 ans, impose naturellement une très grande force et une présence indéniable. Ses parents et grands parents des deux côtés de la famille étaient tous bien portants. "Nous sommes tous assez grands à Greenville, Texas" a t'il déclaré.
Son père était un D-End d'1m93 et 105 Kg à l'université de Texas A&M, près de la ville natale de Bell. Bell a regardé les vidéo de son père, mais a peu de souvenirs d'un homme qui avait 29 ans quand il est mort d'une maladie cardiaque non diagnostiqué.
Après la mort de son mari, Sandra Bell a gardé son emploi comme gardien à la prison de comté de Hunt et elle a très vite amené ses deux garçons, Byron et Seth, chez le médecin pour s'assurer que leurs cœurs étaient tous deux OK.
Un jour ou elle se promenait à travers la prison, une femme dans l'aile féminine l'arrêta et lui demanda des nouvelles de sa famille. Sandra Bell a déclaré qu'elle ne pouvait pas discuter de sa vie personnelle avec les prisonniers.
Bell a appris que cette femme, effectuant sa peine pour des condamnations de vol et de drogue, était enceinte de jumeaux. Quelques mois plus tard, la femme a été transportée à un hôpital afin d'accoucher. Quelques jours après, les membres de la famille de cette détenue s'est présenté à la porte de Sandra Bell avec les nourrissons.
"Elle leur avait dit qu'elle voulait me confier ses deux bébés" a déclaré Sandra Bell. "Ils m'ont littéralement laissé les bébés."
Sandra Bell a donc adopté les jumeaux, Isaïe et Élie et elle a élevé ses quatre garçons avec l'aide de l'église. Byron a chanté dans la chorale de l'Eglise de la nouvelle Jérusalem baptiste et jouait Centre de l'équipe de football de Greenville.
Il recut alors des offres de bourses sportives qui provenaient des universités de Southern Methodist et de New Mexico. À l'été 2007, Byron Bell s'est dirigé vers Albuquerque et l'université de New Mexico.
Quand il est retourné à Greenville quelques mois plus tard, il n'avait donc plus de maison où aller, et un jeune frère à enterrer.
Bell a fait partie de l'équipe des sa première saison freshman, mais il n'a joué que quelques jeu lors d'un seul match.
Lorsque les étudiants de première année avaient l'occasion de rentrer chez eux, Byron Bell lui restait sur le campus pour s'entrainer à Albuquerque, il ne voulait pas perdre sa place dans l'équipe.
Jusqu'à ce jour funeste ou la maison des Bell prit feu dans la nuit. Les pompiers et les équipes d'urgence n'ont pas pu sauver Isaïe, qui est décédé en inhalant de la fumée. Les enquêteurs ont déterminé qu'un problème électrique avait provoqué l'incendie.
La mère de Byron a alors décidé d'attendre après le match de Bowl de son fils le lendemain pour le prévenir de la tragédie. Après la victoire des Lobos 23-0 sur Nevada (leur première victoire en bowl depuis 46 ans) Byron Bell a pris l'autobus de l'équipe à l'hôtel.
Il a essayé d'appeler sa mère pour lui parler de son match, mais il ne pouvait pas la joindre. Enfin, il a alors appelé un ami de sa ville natale, qui l'a aussitôt prévenu du drame.
Byron Bell s'est longtemps blâmé lui-même pour ne pas avoir été là pour sauver son frère. Il a prit l'avion le lendemain et il s'est rendu près de sa maison, qui était encore debout, mais ruinée par la fumée et l'eau.
Alors que son université a créé un fonds d'entraide pour la famille Bell, Byron ne pouvait pas arrêter de penser à comment les choses auraient pu être différentes s'il avait été à la maison le soir de l'incendie. Confus et déprimé, il a même envisagé de transférer à l'université de Southern Methodist dans le nord du Texas, où il pourrait se rapprocher de sa mère et ses frères.
"Il était juste en colère contre les entraîneurs, contre l'ensemble du système en fait. le Football n'était plus le plus important à cette époque" a déclaré Sandra Bell. "Il se sentait fautif de ne pas étre rentré à la maison ce week end la.. Il pensait que si il avait été là, il aurait pu sauver la maison, il aurait pu sauver Isaïe." Sandra Bell a assuré à son fils, qu'il n'aurait rien pu faire.
Mais sa colère s'est apaisée et Byron Bell est resté au Nouveau-Mexique, mais il s'est pzu à peu éloigné de ses amis et de ses coéquipiers. Lors de la première réunion d'équipe a la reprise en Janvier, il s'est assis dans un coin et il n'a parlé à personne. Il a alors commencer à secher les cours, il participait aux entrainements de printemps, mais sans convictions, puis il rentrait seul à son appartement pour pleurer.
Dans une de leurs dernières conversations, Isaïe avait dit à Byron qu'il voulait commencer comme lui le football à l'automne suivant, il voulait que Byron lui apprenne à jouer au poste de running back.
"Je ne sais pas comment jouer running back. Mais je suis sûr que j'en sais assez sur le jeu pour t'apprendre" lui avait répondu Byron. "Mais il n'a jamais pu le faire."
De cette pensée, Byron Bell s'est convaincu qu'il devait à son petit frère de reprendre le football au sérieux. Il a alors débuté les 12 matchs dans la O-Line des Lobos en 2008 et il a reçu une mention honorable dans l'équipe Freshman All Américan de la part du site CollegeFootballNews.com.
Il a demandé à assisté à des séances de psychotérapie, tout en continuant de lutter pour tenter de garder ses émotions sous contrôle.
Mike Locksley, Head Coach de l'université de New Mexico à dit que Bell en était encore à essayer de comprendre les choses quand Il avait repris les entrainements lors de son année junior.
"Nous avions beaucoup de rencontres, où il voulait simplement savoir pourquoi" a déclaré Locksley, "Et il n'ya pas de réponses pour ces choses la..."
Les Lobos ouvraient leur saison 2010 contre Oregon. Dans le vestiaire des visiteurs avant le coup d'envoi, Byron Bell a remarqué que le gérant de l'équipement avait cousu l'initiale "I" à côté de "Bell" sur le dos de son maillot.
L'hommage à Isaïe est resté sur le maillot de Byron jusqu'à sa saison senior, annér ou il termina avec un total de 100 knockdowns (blocks ou le Lineman Offensif renverse et fait chuter son Lineman Defensif..) et avec une mention honorable et une selection dans la All-Mountain West Team. Malgré cela, il ne fut pas invité au Combine NFL d'Indianapolis.
Des rumeurs persistantes sur son attitude et son caractère ont éffrayé pas mal de scouts, mais le collège-scout des Panthers, Khary Darlington, qui a joué à l'université de Maryland, où le Coach Locksley était un assistant, est venu voir Bell et s'est entretenu avec lui. Sans aucunes inquiètude pour lui, car il avait que Byron Bell avait un solide modèle à ses cotés en la personne de sa mère.
Les Carolina Panthers ont été la seule Franchise NFL à donner une séance d'entraînement privée à Bell. L'Assistant Coach de la ligne offensive Ray Brown, ancien joueur O-Line en NFL pendant 20 ans, a dit qu'il pouvait sentir toute la puissance de Bell lorsqu'il tenait le paddle d'entrainement face à lui pendant la séance d'entraînement de 45 minutes.
"Il a travaillé tres dur et je sentais qu'il en voulait" a déclaré Brown. "La seule chose importante est son manque d'expérience. Il n'a pas joué beaucoup de match de Football. Mais ce gamin posséde un physique NFL. Il faut juste désormais le modeler aux normes NFL."
Les Lobos ont déposé sans succés un appel a la NCAA pour obtenir à Bell une autre année d'éligibilté, le Coach Locksley étant persuadé que Byron aurait été un 4e ou 5e tour de draft 2012 avec une autre année de Football NCAA.
Au lieu de cela, Bell fait face au chemin escarpé d'un joueur non drafté. Un seul rookie non-drafté à déjà fait partie du roster de 53 des Panthers l'année dernière, le Défensif Tackle Andre Neblett.
La technique de Bell a encore besoin de travail, mais son énorme motivation est bel et bien là.
"Il a vécu des tragédies. Cela devrait jouer contre lui. Mais au lieu de cela, il en a tiré une tres grande force. Il faut le faire travailler avec elle" a déclaré Ray Brown. "Je lui dis toujours qu'il doit l'utiliser comme essence pour son moteur."
"Parfois, il a été un peu secoué, les Camps sont difficiles. Il aurait pu commencer à penser à rentrer chez lui. Mais il a su rebondir. Il se bat pour sa maman. Il se bat pour son frère."
Byron Bell rend toujours visite à la tombe d'Isaïe quand il rentre chez lui. Et si il réussi à rester avec les Panthers, en plus d'acheter à sa mère une plus grande maison, il veut d'abord acheter une pierre tombale pour remplacer le simple marqueur en métal sur la tombe d'Isaïe.
"J'ai juste continuer d'avancer à travers la vie" a t'il déclaré. "Les choses arrivent. C'est pourquoi nous sommes ici. Nous sommes humains. Tout le monde a commis des erreurs."
"Une chose que j'ai appris en grandissant est de rester confiant dans son église, rester dans sa vie et juste continuer à la vivre."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire