mercredi 28 septembre 2011

Jonathan Stewart RB1...?


Depuis 2008, les Panthers de la Caroline ont eu recours au deux DeAngelo Williams et Jonathan Stewart pour porter le ballon et leur running game. Ce fut depuis généralement dans cet ordre, Williams et Stewart. Williams à toujours été le plus véloce, le plus flashy et surtout, le plus à l'aise face aux nombreux micros des journalistes.
Mais aujourd'hui, Stewart est le meilleur. Et tandis que les deux ont longtemps partagé leur temps de jeu sur le terrain, il est temps désormais que Stewart obtienne peut être un peu plus de portées. Dans leur célèbre duo "Double Trouble", Stewart est devenu le porteur de ballon qui donne le plus d'ennuis aux adversaires des Panths.
Les Panthers ne devraient bien évidemment pas seulement compter sur Jonathan Stewart en délaissant DeAngelo Williams, loin de là. Compte tenu de la difficulté d'obtenir un très bon RB dans la NFL, les Panthers en comptent deux dans leur roster et ils auront absolument besoin des deux.
Les stats et surtout les vidéos montrent que Stewart est le RB le plus productif pour le moment en Caroline. Williams a longtemps tenu ce rôle lorsque les deux restaient en bonne santé. Mais il y a peut être eu un changement de grade qui devrait être reconnu pour le bien de l'offense des Panthers.

 
Lors des 10 derniers matchs ou chacun des deux joueurs ont joué (sans compter les jeux manqués pour cause de blessure) , Stewart a gagné en moyenne 30 yards au sol de plus que Williams (73 à 43,5) et surtout, Stewart a gagné en moyenne 1,7 yards par tentatives de plus que Williams (5,3 à 3,6).
Le plus surprenant est que Jonathan Stewart est soudainement devenue également une option viable pour catcher les balles de Newton dans le backfield. Il a attrapé huit passes pour 100 yards contre Green Bay, jouant un rôle que le Coaching Staff de John Fox l’empêchait de jouer. Lorsque Stewart était sur le terrain pour le Coaching Staff précédent, il n'était qu'un simple coureur (290 yards catché en trois saison, 140 en seulement 3 matchs cette année...). Mais l'entraîneur Ron Rivera et le coordinateur offensif Rob Chudzinski essaient de l'utiliser plus souvent dans le jeu de passe.
Ce qui n'a pas changé, c'est la rotation des deux hommes, Williams a eu 34 portées au total cette saison (tentatives de courses ainsi que les réceptions), et Stewart 36.
Rivera n'est pas près de changer le système, il a déclaré cette semaine: "Nous n'avons aucune intention de changer le running game pour l'instant."

 
Rob Chudzinski a lui déclaré: "C'est une habitude en NFL de rechercher un bon porteur de balle. Heureusement pour nous, nous sommes dans la situation où nous avons deux gars de ce profil, nous pouvons donc leur donner des ballons à tous les deux tout en gardant leur fraîcheur. Si l'un d'eux est fatigué, il sort et laisse l'autre sur le terrain. Ils ont une bonne relation et c'est très bon pour nous."
DeAngelo Williams a posté ce dimanche sur sa page Facebook: "A tous les gens qui pensent que je ne suis plus le même Running Back que j'étais avant, ne connaissent rien football .... Alors éloignez vous de vos Fantasy League et regarder du football."
DeAngelo Williams a signé une très grosse prolongation de contrat à l'intersaison. Ses incroyables saisons 2008 et 2009 pour les Panthers démontrent que le staff à eu raison de lui faire confiance.
Mais le dernier match de Williams à plus de 100 yards fut en Novembre 2009. Sa dernière course de plus de 25 yards date de près d'un an. Il pourrait faire taire toutes les critiques dimanche prochain contre Chicago, mais actuellement il n'a tout simplement pas l'air d’être aussi insaisissable qu'auparavant.
Si le Running Game des Panths ne marque pas assez (les deux joueurs ont marqué seulement un TD chacun lors de leurs 10 dernières rencontres) c'est en partie parce Cam Newton est devenu l'arme offensive première lors des situations de short-yardage près de la ligne d'en-but, ses capacité athlétiques sont bien évidemment mis à contribution par le Coaching Staff des Panthers.
Mais Stewart attire beaucoup plus l'attention aujourd'hui. Ses 60 yards sur une screen-pass sous une pluie battante dimanche et finalement annulée, démontre toute l'étendue de son talent. Ses 18 yards réceptionnés dans le quatrième quart à lancé le Drive victorieux.
Lui et Williams ont porté le ballon 10 fois chacun, mais Stewart a gagné 59 yards et Williams seulement 18.
Désormais, Jonathan Stewart mérite d'obtenir plus de ballon...
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire