vendredi 18 novembre 2011

Ron Rivera défend son Special Team Assistant Coach.

Ass Coach Brian Murphy

Dans la défaite 3-30 des Panthers face aux Tennessee Titans dimanche dernier, les unités spéciales ont encore une fois démontré de grosses lacunes. En permettant à Marc Mariani d'effectuer un retour de punt de 79 yards pour un TD dès la première minute du match, ce secteur de jeu fut encore une fois montré du doigts par les journalistes et les fans.
Si vous cherchez cette année les statistiques NFL des Panthers sur équipes spéciales, commencez par le bas du classement. Les Panthers (2-7) sont dernier de la ligue aux yards net sur les punts, 30e sur 32 équipes dans la couverture de Kickoffs et 29e sur les retours de kickoffs et de punts.
 
Les Panthers sont l'une des 17 équipes dans l'histoire de la NFL à avoir permis trois retours de punts pour des TDs en une saison. Seulement trois équipes en ont permis quatre jusqu'à présent: les Vikings en 2008, les Falcons en 1992 et les Giants en 1959.
Cependant, le Head Coach de première année des Panthers Ron Rivera a défendu cette semaine son Coordinateur des unités spéciales, Brian Murphy, en rappelant que les blessures de plusieurs titulaires en Défense avaient créé un effet de ruissellement qui avait affaibli également les équipes spéciales.
Ron Rivera s’énerva même lorsqu'on lui demanda s'il était satisfait du travail de Brian Murphy cette saison. "Ne me demandez pas cela, parce que je suis satisfait de son travail, OK?". "Ce n'est pas une question très juste."
"Lorsque vous déplacez des gars constamment, lorsque les back-ups deviennent des starters à causes des blessures, vous prenez les gars hors du contexte de ce qu'ils devaient normalement accomplir. Et ce n'est pas juste" a ajouté le HC des Panths. "C'est un travail très difficile. Il est difficile de trouver ce types de joueurs. Lorsque vous êtes constamment en train d'essayer de combler les postes suite aux blessures, vous vous retrouvez affaibli quelque part."

Brian Murphy, lorsqu'il évoluait aux Vikings
Brian Murphy, qui a passé les cinq dernières saisons avec les Vikings du Minnesota, n'a pas été mis à la disposition des médias lundi dernier. Les équipes spéciales des Vikings s'étaient grandement améliorées sous le contrôle de Murphy, mais il n'a pas été retenu cet été par le nouveau Head Coach des Vikes Leslie Frazier.
Les 11 joueurs des Panths placés sur l'IR depuis le début de la saison ne comprennent que quelques habitués des équipes spéciales, le LB Thomas Williams et le TE Gary Barnidge, dont les 17 tackles sur unités spéciales en 2010 le plaçait en tête de l'équipe (à égalité avec Marcus Hudson). Mais Ron Rivera a souligné le LB Dan Connor comme l'exemple d'un joueur dont la charge de travail dans les équipes spéciales avait été réduites en raison de blessures et de sa titularisation au poste de MLB.

Dan Connor et Omar Gaither sur ST
Ron Rivera a déclaré que Dan Connor était normalement un "phase quatre" de la spécial team, ce qui signifie qu'il était placé à la fois sur les Kickoffs, sur les retour de punts, sur les punts et également sur les retour de kickoffs. Avec la titularisation de Connor en remplacement de Jon Beason au poste de Middle Linebacker, les Panthers ont bein entendu limité le rôle de Connor sur leurs unités spéciales.
"Vous voyez vraiment une grande différence lorsque Dan il n'est pas présent sur l'équipe de punt" a déclaré Ron Rivera. "Il y fait d'habitude un travail formidable."
Le HC a indiqué que Dan Connor était en bonne position sur le retour de 79 yards de Marc Mariani, mais qu'un autre joueur (très probablement le LB Jordan Senn surla vidéo) avait quitté son couloir et ainsi créé une ouverture pour Mariani.
"Nous avons la force de Dan sur ce jeu, nous avions également Antwan Applewhite, mais il nous manquait quelqu'un au milieu, juste là".
Certains joueurs des Panthers, inconditionnels des équipes spéciales l'an dernier, ont aussi quitté l'équipe cet été. Le Safety Marcus Hudson et le Running Back Tyrell Sutton n'ont pas été re-signé et le TE Garry Barnidge a mis fin à sa saison lorsqu'il s'est cassé la cheville durant la pré-saison.

Safety Jordan Pugh
Malgré cela, le Safety Jordan Pugh, qui évolue lui aussi sur les équipes spéciales, a déclaré que les Panthers possédaient de nombreux joueurs capables de réussir dans ce secteur de jeu.
"On pourrait se dire "si nous avions fait ci, ou si nous avions fait cela". C'est terminé maintenant. Nous devons simplement jouer notre rôle et faire des jeux lorsque nous sommes sur le terrain". "C'est la chose la plus importante aujourd'hui. Si nous faisons ce que nous savons faire et que nous arrivons de nouveau à gérer cet aspect du jeu, nous serons de nouveau bien."
A mi-saison, Jordan Senn est en tête de l'équipe avec cinq tackles sur équipes spéciales, un peu en dessous du rythme fixé par Barnidge et Hudson la saison dernière dernière. Mais une partie de cet écart reflète également le changement de règle qu'a effectué la NFL sur les retours de kickoffs, qui favorise considérablement les Touchbacks.
Les Kickers Rob Bironas des Titans et Olindo Mare des Panths ont combinées à eux deux neuf KO dimanche, aucun d'entre eux n'a été retourné.

 
Les hommes qui tape ballon pour les Panthers ont également leur part de responsabilité dans ces mauvaises performances. Olindo Mare, qui a signé un contrat sur quatre ans de 12 millions de dollars cet été, a réussi 14 de ses 18 tentatives sur Field Goals, 27e NFL à égalité. John Kasay, son prédécesseur, en est actuellement à 22 sur 27 avec les Saints, dont un FG gagnant dimanche dernier contre Atlanta.
Jason Baker est actuellement le dernier de la ligue en terme de yards net (32,5 yards par punt) et 31e avec une moyenne de 41,5 yards en total. Mais Coach Rivera n'est pas prêt de paniquer.
"Je suis préoccupé par certains de mes gars a qui nous demandons de faire un travail et qui ne le font pas assez bien pour le moment. Cela dit, nous sommes encore dans un processus d'évaluation" a t-il dit. "Nous allons continuer de tout évaluer. Et moi-même, je suis actuellement évaluée par nos joueurs cette année. Nous devons trouver les réponses qu'il nous manque encore. Nous allons continuer à travailler, continuer à nous entrainer. Et regardez désormais nos gars qui vont faire correctement le travail."

P Jason Baker

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire