lundi 26 décembre 2011

Analyse du match vs Buccaneers.

Tampa Bay Buccaneers 16 - 48 Carolina Panthers


Dans ce duel pour la 3e place de la NFC South, ce sont les Carolina Panthers, emmené par un Cam Newton en pleine réussite qui ont surpassé des Buccaneers de Tampa Bay bien trop maladroit.


A Tampa Bay, le temps des victoires a disparu depuis maintenant 9 semaines. L'offense mené par un Josh Freeman frileux a commis 4 turnovers qui amenèrent de nombreux points pour leurs adversaires. Avec 274 yards, 1 TD et 1 interception, le Quaterback des Buccs a bien distribué son jeu aérien  vers 9 joueurs différents, tandis que le running gamme perdait la balle sur le premier jeu offensif par l'intermédiaire d'un LeGarrette Blount benché lors des deux quart temps suivant sur décision de son Head Coach.
Cette décision de Raheem Morris a permit aux deux RB back-up Kregg Lumpkin et Mossis Madu d'obtenir du temps de jeu ainsi que 44 yards en 11 portées. L'attaque aérienne fut donc variée, notamment grâce au TE Kellen Winslow qui avec 6 réceptions et 63 yards avait bien débuté le match, avant de perdre la balle sur un fumble qui amena un TD des Panthers. La O-Line fut en délicatesse face au front seven des Panths. Avec 4 sacks encaissés et plusieurs pénalités, elle n'a pas su donner le temps nécessaire à son Quaterback.
La Défense des Buccaneers est jeune et talentueuse, muais ce week-end elle fut assaillie de toute part par l'offense de Rob Chudzinski. Orphelin de ses deux starters Albert Haynesworth et Brian Price, le front seven a peiné face au running gamme des Panthers. Avec 270 yards encaissés au sol et seulement 1 seul sack infligé à Cam Newton, la note est salée pour les Buccs.


A Charlotte, Cameron Newton est désormais Superman, alors que certaines personnes continuent encore de nier l'évidence… Avec 171 yards, 3 TD par les air et une percée de 49 yards pour son 14e TD au sol de la saisi, le jeune rookie a dépassé le record rookie de Peyton Manning qui datait de 1998 et il tentera désormais de devenir samedi prochain face aux Saints le premier QB de l'histoire à lancer pour plus de 4000 yards et à courir pour plus de 500 yards. Oublié en début de saison, le fameux "Double Trouble" s'est également rappelé au bons souvenirs des Fans de Caroline. Avec 154 yards et 2 TD en seulement 14 portées, le duo formé par DeAngelo Williams/Jonathan Stewart a déchiré la Défense impuissante des Buccs. Le WR de seconde année Brandon LaFell confirme de son coté qu'il peut devenir le parfait complément du vétéran Steve Smith. Avec 103 yards en 3 réceptions dont une pour un TD de 91 yards, il s'inscrit progressivement dans la progression des Panthers en cette fin de saison. Enfin, peu de stats démontrent leurs implication cette semaine, mais la O-Line ainsi que les deux TE Greg Olsen et Jeremy Shockey ont énormément donné dans cette victoire, notamment sur l'excellent jeu au sol des Panths.
Défensivement, l'escouade montre enfin de belles promesses avec notamment une D-Line s'imposant face aux O-Line adverses grâce a de jeunes joueurs totalement inconnus en début de saison. Avec un sack chacun le DE Thomas Keiser et les deux DT André Neblett et Jason Shirley ont bien contenu le jeu au sol des Buccs tout en limitant la lecture de Josh Freeman. Avec 17 tackles à eux deux, le duo Jordan Senn/James Anderson s'impose comme la tour de contrôle de la Déf des Panths. A noter les 7 tackles et l'interception du Safety rookie Jonathan Nelson qui fut signé des Practice Squad vendredi matin suite à de nombreuses blessures dans la secondary du DC Sean McDermott.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire