dimanche 11 décembre 2011

Gameday match vs Falcons.

Atlanta Falcons @ Carolina Panthers
Bank of America Stadium, Charlotte
19h, Heure Française

La rivalité de la NFC South…




Du coté d'Atlanta, la victoire est impérative ce week-end tout en espérant un revers des Saints chez les Titans. A deux victoires derrière l'équipe de Drew Brees, les Falcons n'ont plus le droit à l'erreur. En cas de défaite face aux jeunes Panthers, les Play-Offs risqueraient bel et bien de s'envoler définitivement pour l'équipe mené par Matt Ryan.
Pour cela, ils pourront s'appuyer sur un Michael Turner qui avait couru pour 134 yards et 2 TD dans le premier match entre ces deux Franchises au mois d'octobre dernier. Face à la jeune Défense des Panths, le RB surpuissant s'était fait un plaisir de courir avec force plein centre.

En Défense, les Falcons devront trouver la solution que tout le monde cherche actuellement pour stopper Cameron Newton. Par les airs ou à la course, le QB rookie des Panths sait marquer des TD. Classée 3e contre la course, mais 21e contre la passe, l'escouade Coaché par le Coordinateur Brian VanGorder devra assurer une pression constante sur le QB rookie.

A Charlotte, les Panthers de Camolina sont sur une belle série de deux victoires consécutives face aux Colts et aux Buccaneers. Grâce à son Quaterback miracle, mais également au WR Steve Smith, 1092 yards, 2e NFL, aux Double Trouble composé par DeAngelo Williams et Jonathan Stewart, 1091 yards et 6 TD à eux deux ainsi qu'aux deux TE Greg Olsen et Jeremy Shockey, l'Offense est actuellement la 5e de la ligue. Les blessures ont décimées la O-Line, mais l'apport de jeunes talents permet à Cam Newton de s'exprimer pleinement.

Bien armés offensivement, c'est du coté Défensif que l'équipe du Coach Ron Rivera faiblit. Avec 27 points encaissés par match et 132 yards au sol, la D-Line, qui a perdu ses deux DT titulaires cette semaine sur blessure, risque sérieusement de souffrir face au bulldozer Turner. Avec 23 sacks, la pression n'est pas assez soutenue cette saison, affecté par la défaite face aux Texans la semaine dernier, Matt Ryan pourrait douter si la pression se fait plus ressentir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire