samedi 10 décembre 2011

Jordan Gross est pour le moment incertain pour dimanche.


Les Carolina Panthers ont débuté cette semaine sans le côté gauche tout entier de leur ligne offensive.
Le Guard Travelle Wharton est revenu s'entrainer jeudi après une blessure au dos subie contre les Buccs. Dimanche, les Panthers espèrent voir leur Tackle Pro-Bowler Jordan Gross revenir tenir sa place habituelle. Gross est pour le moment doubtful pour le match de dimanche contre Atlanta suite à une entorse à la cheville qu'il a également subie lors de la victoire à Tampa Bay. 
Jordan Gross, dont les 132 titularisations sont le record pour un joueur de ligne offensive dans l'histoire de l'équipe, ne s'est pas entrainé de la semaine.
"Il a travaillé doucement de son côté et les premiers retours sont bons" a déclaré Ron Rivera. "C'est encourageant. La chose primordial, évidemment, sera juste de voir la force de cette cheville dimanche."
De son coté, Travelle Wharton a déclaré avoir pris part aux entrainements jeudi et qu'il comptait jouer dimanche contre les Falcons, bien que Ron Rivera ait indiqué que le Coaching-Staff avait pensé à plusieurs combinaisons envisageables si les deux joueurs ne pouvaient pas tenir leur place.
Ron Rivera ne s'est pas préoccupé des entrainements manqués par Jordan Gross cette semaine.
"C'est un vétéran. c'est l'un de nos gars qui peuvent se permettre de manquer quelques jours. De toute façon, cela lui a permit d'obtenir un peu de repos".
Trois vétérans ont également reçu une journée de congé cette semaine, le WR Steve Smith, le TE Jeremy Shockey et le CB Chris Gamble, mais tout joueront contre les Falcons.
Les Linebackers Jason Phillips et Kion Wilson, qui sont tous deux blessés au mollet, sont les seuls joueurs qui ont été écartés pour le moment.
Le WR rookie Kealoha Pilares, est quand à lui probable après avoir raté le match face à Tampa Bay avec une blessure au quadriceps. Ron Rivera espère voir Pilares retourner les Kickoffs contre les Falcons. "J'adorerais pouvoir utiliser Pilares ce weekend" a déclaré Ron Rivera. "Mais cela ne dépends pas de moi".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire