jeudi 19 janvier 2012

Steve Smith veut encore durer 4 ans avec les Panthers.


Le Wide Receiver des Panthers Steve Smith est un peu ennuyé lorsque quelqu'un lui suggère que l'arrivée de Cam Newton lui a rendu une seconde jeunesse. Ce n'est rien contre Newton, qui est un très grand QB dans l'estime de Smitty. Mais Smith croit qu'il y avait quelque chose de plus fondamental cette saison et qui l'aida à obtenir sa cinquième participation au Pro-Bowl, à savoir, une offense qui lui rendit le ballon.
"Vous ne pouvez pas recharger une batterie qui est déjà chargée" a déclaré Smith cette semaine lors d'un entretien téléphonique.
"Et c'est ce que je crois. Je pense juste que j'étais trop peu utilisé la saison dernière."
Lors de la première année du Head Coach Ron Rivera et du Coordinateur Offensif Rob Chudzinski, Smith a indiqué que tous les PlayMakers offensifs des Panthers avaient été mis dans de bonnes prédispositions qui leur avaient permis de prospérer cette saison. Cam Newton et le RB Jonathan Stewart ont progressé grâce au package read-option proné par Rob Chudzinski et DeAngelo Williams a pris ses marques dans le nouveau système offensif des Panthers.
Mais le redressement de Steve Smith fut frappant cette saison. Il ya un an, frustré par un QB qui ne pouvait pas lui délivrer le ballon et une offense qui semblait reculer face aux adversaires, Smith avait approché le propriétaire Jerry Richardson afin de lui demander un Trade.
Maintenant, Smitty parle de jouer quatre ans de plus à Charlotte alors qu'il effectuait cette semaine les préparatifs pour s'envoler avec sa famille et le reste des receveurs des Panthers vers Hawaii, après une saison durant laquelle il a dépassé Muhsin Muhammad pour devenir le leader de la franchise des Panths aux réceptions et aux yards sur réceptions.
"J'ai toujours cherché des raisons de rester intéressé, de rester engagé dans cette Franchise" a déclaré Smith. "Les choses ont changé ici de façon spectaculaire cette saison. Pas seulement pour moi, mais collectivement, pour tout le monde ici."


Véritable star à Charlotte, Steve Smith était apparu complétement désintéressée et démotivé lors de la saison 2010. John Fox était alors presque déjà ailleurs, le QB Matt Moore était sur la liste des blessés et le rookie Jimmy Clausen avait beaucoup de mal à rester debout dans sa poche.
Selon le site StatistiqueInc, Steve Smith avait été la cible à 99 reprises en 2010 (contre 129 en 2011), mais il n'avait catché que 46 passes, son plus bas total en carrière lors d'une saison complète. Il avait fait part à de nombreuses reprises de ses frustrations sur le banc de touche, à l'intérieur même du vestiaire des Panthers et finalement dans la maison de Jerry Richardson.
Le WR Pro-Bowler a indiqué que son choix se portait alors sur les San Diego Chargers et les Baltimore Ravens, mais les Panthers lui signalèrent rapidement qu'ils ne désiraient pas donner suite à cette demande de Trade. Finalement, ne recevant aucune offre appropriée, Smitty est bel et bien resté à Charlotte.
En débutant sa saison par un énorme match ou il catcha huit réceptions pour 178 yards face aux Cardinals, Steve Smith reprit vite gout au jeu avec 3 matchs à plus de 100 yards lors des quatre premières semaines, ce qu'il n'avait pas réussi une seule fois en 2010.
En raison du lock-out NFL cet été et la petite période ou les Franchises NFL avaient pu re-signer certains joueurs, Smitty a déclaré qu'il ne savait pas vraiment s'il logerait encore à Charlotte, et ce jusqu'au 27 Juillet, seulement deux jours avant que les joueurs des Panthers ne se rejoignent au Wofford College pour le début de leur camp d'entraînement.
Ce n'est qu'à ce moment là qu'il obtenu une première copie du playbook offensif de Rob Chudzinski. Un seul regard et il comprit immédiatement que ce système offensif n'aurait rien à voir avec celui que pronait Coach Fox et son OC Jeff Davidson
"Lorsque j'ai eu mon Playbook le mercredi soir, j'ai decouvert un Football tout à fait différent" a t-il dit. "Je me suis dit "Oh, mec, je vais encore avoir à étudier"."
Lors de la semaine avant le premier match à Phoenix, Smith a pris son playbook et il s'est enfermé dans sa maison eafin de l'étudier sereinement. Dans ce nouveau système, Smith comptait 127 jeux de passe ou sa contribution allait être employée et cela était le simple début de ce que Coach Chud imaginait pour le Wide Receiver 4 fois Pro Bowler. Steve Smith a déclaré que ce total était au moins deux fois supérieur au nombre de jeux de passe que John Fox aurait imaginé dans son playbook typique.


Aidé par une Offense plus que dynamique et un Quarterback rookie plus que "musclé", Steve Smith a terminé à la cinquième place de la ligue avec 1394 yards sur réceptions, le troisième plus haut total de sa brillante carrière de 11 saisons. Le Head Coach Ron Rivera a déclaré que Steve Smith avait été l'une des grandes raison qui permirent à cette nouvelle offense de bondir de la dernière place de la ligue en 2010 à la septième place cette saison.
Smitty, qui fêtera ses 33 en mai prochain, entre dans la dernière année de son contrat aux Panthers. Ayant évité de graves blessures tout au long de sa carrière, il estime qu'il peut être encore efficace pendant plusieurs années encore.
"J'espère pouvoir jouer encore quatre ans à un niveau assez décent. Je ne suis pas le receveur prototype, donc je n’aurai de cesse de briser les idées conçues, de toute façon" a déclaré Smith celui qui représentera les Carolina Panthers le 28 juillet prochain à Hawaï. 
"Si je continue à prendre soin de mon corps, je n'ai pas vraiment eu de grosses blessures handicapantes, mis à part mon avant-bras et ma cheville, mon corps ne récupère plus aussi bien qu'avant. J'ai eu des douleurs cette année, mais rien extrêmes."
Trent Dilfer, l'ancien Quarterback des Bucs ou des Ravens, aujourd'hui analyste pour ESPN, pense que Smith s'est préservé grâce à sa petite taille.
"Les grands gars linéaires s'usent plus vite que les plus petits, les athlètes plus compacts. Leurs corps endurent davantage de douleurs" a déclaré Dilfer. "Il a cette stature corporelle qui mène à la durabilité."
Les plans de Steve Smith pour sa semaine à Honolulu incluent un arrêt par la ferme familiale de Kealoha Pilares, qui a grandi à Hawaii. Cette semaine à Honolulu mettrait n'importe qui à l'aise. Mais Steve Smith est clairement dans une meilleure stature qu'il ya un an.
"De l'extérieur, en regardant, tout est différent" a t-il dit. "Un jour, vous êtes sur le toit du monde, le lendemain, vous êtes au fond du trou. Et deux semaines plus tard vous êtes au sommet, 10 fois mieux. C'est ça la NFL"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire