mardi 20 mars 2012

A la recherche de la perle rare: Nick Provo TE # 80 Syracuse By Chris.


Nick Provo 


23 ans

1m96 et 113 Kg

Après le combine d'Indianapolis et comme beaucoup de fans des Carolina Panthers, je cherche quelques-uns des joueurs pouvant attirer le radar de la franchise basée à Charlotte et pouvant être choisi lors des derniers tours de la prochaine draft.

Nicolas Anthony Provo de son nom complet est né à Sarasota en Floride et il a d'abord rejoint le lycée de Palm Beach où il a marqué 8 touchdowns lors de sa saison senior. Il s'est ensuite engagé à l'université de Syracuse où il a réellement commencé à joué lors de sa saison sophomore en 2008.


Le jeu du Tight End Nick Provo fut l'un des seuls points brillants des Syracuse Orangemen cette année alors que l'équipe réalisa un faible bilan de 5-7. Provo lui a donc connu une excellente saison, menant son équipe en terme de touchdowns avec 7 passages dans la End Zone et 51 passes réceptionnées pour 537 yards. Le très sérieux site NFL draft scout vient même à le glisser au 11ème rang parmi les 114 tight end et le projette comme un choix de fin de draft.


Provo utilise bien ses très bonnes capacités athlétiques pour attraper les balles qui lui sont lancées tout en étant ainsi capable de se separer de son défenseur. Il est plutôt le genre de TE qui aime catcher dans des petits périmètres même si un défenseur est sur lui ou a proximité. Cependant, son manque de force et sa mauvaise capacité à bloquer diminue sa valeur globale mais il peut jouer un rôle important dans une offense où les Tight End jouent un grand rôle de "Power WR". En Effet Provo dispose de mains très fiables, mais le fait d'être moins bon bloqueur lui font manquer des downs et par conséquent du temps de jeu.


"Ils pensent que je suis un peu lent [...], certains gars disent que je suis un peu robotique". Voilà ce que disait Nick Provo fin février avant le Combine d'Indianapolis où il avait à coeur de prouver à tous le contraire. Malheureusement, une opération chirurgicale de l'épaule lui a fait manquer le combine. Rapide pour son gabarit, il a couru son dernier 40 yards dash en 4.78 sec. Le coordinateur offensif de Syracuse allant même jusqu'à le comparer à Aaron Hernandez du moins au même type de joueur plutôt qu'un Rob Gronkowski, dans sa façon d'attraper les ballons et de suivre ses tracés. Bien encadré et utilisé, il pourrait bien connaitre une longue carrière à l'échelon supérieur.


Malgré une classe de Tight End assez faible cette année, Provo ne verra pas son nom appelé avant le 6e tour à moins qu'une équipe soit prête à parier sur lui un cinquième tour. Son profil pourrait interessé les Panthers où le départ de Shockey est de plus en plus probable. Cette association pourrait former un très bon trio avec Gary bBarnidge de retour de blessure et l'excellent Greg Olsen.

Statistiques

2008: 4 réceptions, 70 yards, 1 TD
2009: 4 réceptions, 55 yards
2010: 33 réceptions, 365 yards, 1 TD
2011: 51 réceptions, 537 yards, 7 TD


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire