jeudi 31 mai 2012

Brian Banks, ou l'histoire d'un combat...

Brian Banks et ses parents à la sortie de la Cour Supérieure de Californie

Ce n'est pas dans mes habitudes d'écrire des articles ne traitant pas des Carolina Panthers ou de ses joueurs, mais une bien belle histoire est en train de secouer la NFL et le combat d'un homme doit être relayé vers tous les fans de la planète FootUS.
Cet Homme, Brian Banks aujourd'hui âgé de 26 ans, vient de sortir de 10 années noires qui l'auront vu effectuer une peine d'emprisonnement de 10 longues années, 5 derrière des barreaux et 5 autres affublée d'un bracelet de sécurité à la cheville, pour finalement être reconnu innocent il y a une semaine...

Tout débute au lycée de Long Beach Polytechnic, l'un des meilleurs programmes de Football lycéen du pays et ou Brian Banks évolue comme Linebacker. Doué, il remporte le California's Southern Section Division I championship en 2001 avec son équipe, il est très vite repéré pour ses qualités et sa vision du jeu sur le terrain. C'est ainsi que la très prestigieuse Université de USC lui offre une bourse sportive pour venir jouer et étudier pour les Trojans. Dorénavant, son avenir semble radieux, mais le sort en aura décidé autrement... A l'été 2002, Il fut arrêté et inculpé, après qu'une camarade de classe l'ait accusé de l'avoir traînée sous un escalier puis de l'avoir violée. Faisant face à des charges pouvant lui valoir près de 41 ans de prison, il accepta sous les conseils de son avocat de l'époque, un arrangement avec le procureur, comme cela est monnaie courante dans le système judiciaire Américain.Brian Banks passa depuis cinq ans de sa vie en prison, suivie de cinq années en libération conditionnelle avant que la victime présumée dans cette affaire ne se rétracte et admette que l'histoire avait été fabriquée.

Brian Banks à l'écoute de son appel l'innocentant...

Aidé dans son appel par le California Innocence Project, un programme Californien qui aide les victimes d'erreur judiciaire, Brian Banks fut innocenté la semaine dernière par la Cour Supérieure de Californie, l’exonérant de toutes les charges retenues contre lui. 

Brian Banks au Long Beach Polytechnic
N'ayant jamais perdu la force de se battre et continuant à s'entrainer malgré l'emprisonnement, Brian Banks, 1m94 et 111 Kg, pourrait désormais obtenir une chance de réaliser le rêve de sa vie, à savoir jouer en NFL. En effet, suite à son appel qui lui rendit sa vie, le jeune homme s'est vu dans la foulée proposer 6 tryouts avec différentes Teams NFL, dont les Seahawks, les Chiefs, les Redskins, les Dolphins et les Giants. "C'est ce dont j'ai rêvé toute ma vie" a déclaré Banks dans un communiqué publié par la California Western School of Law. "Je suis prêt à montrer à la NFL ce dont je suis capable de faire. Je veux tenter toutes les opportunités que la NFL me donnera. Je veux simplement que l'on me donne ma chance". Désormais lavé de tout soupçons, c'est en homme libre que Brian Banks va tenter, à 26 ans, de devenir un Rookie NFL...



Les photos des premiers OTA's.



















mercredi 30 mai 2012

Cameron Newton pense qu'il doit encore murir.


Suite à ses propres commentaires la semaine dernière dans lesquels il indiquait qu'il voulait devenir le véritable leader des Panthers lors de sa deuxième saison, le Quarterback Cam Newton a déclaré à Yahoo! Sports qu'il avait été un "mauvais coéquipier" au cours de sa saison rookie.
"J'ai été très immature". "Je serai le premier à vous le dire, j'ai passé trop de temps à me morfondre, j'en ai en quelque sorte trop fait. Je le sais aujourd'hui. J'ai été un mauvais coéquipier. J'ai coupé l'élan à certaines personnes qui ont donné des effort incroyable... C'est là dessus que Je dois mûrir cette saison".
Le jeune QB des Panthers revient bien évidemment sur certaines de ses attitudes sur le terrain ou dans le vestiaire suite aux nombreuses défaites de son équipe. Détestant la défaite, Newton avait eu quelques mots durs la saison dernière, sur la volonté de tous de remporter le plus de victoires possible.
Certains vétéran de sa ligne offensive tels que Jordan Gross et Ryan Kalil avaient alors pris à part le jeune joueur afin de lui expliquer d'être plus optimiste et pour lui rappeler qu'il n'était pas le seul dans cette équipe à détester perdre.
Il ne faut pas perdre également de vue que Cameron Newton était à son arrivée à Charlotte quelqu'un qui n'avait jamais perdu à n'importe quel niveau. Ses deux dernières saisons universitaires ayant pris fin avec deux titres de championnats nationaux.
La plupart de ses coéquipiers des Panthers semblait comprendre le comportement du rookie en pensant également que cette attitude de winner ne pouvait qu'améliorer l'équipe
"Cam n'est pas un mauvais coéquipier, c'est juste un jeune homme qui continue d'apprendre à quel point ce jeu peut être dur parfois" a déclaré le TE Greg Olsen.
Olsen qui apporta une perspective intéressante dans cette interview avec une anecdote ou l'an dernier, après une défaite face à son ancienne équipe des Bears de Chicago en Octobre, Newton était venu parler à Olsen pour l'encourager après le match. Une attitude qui selon le TE de 5e année démontrait toute le leadership qu'apporte Newton à cette équipe.


Un nouveau WR au roster.


La période étant au modelage des effectifs des Franchises NFL, les joueurs vont et viennent entre les divers camps d'entrainements de la NFL. Hier, les Panthers ont annoncé avoir récupéré le WR/TE Nelson Rosario, rookie non-drafté qui avait été signé par les Jacksonville Jaguars après la Draft, avant d'être finalement cuté il y à quelques jours. Ancien Bruin de UCLA et doté d'un profil longiligne, 1m96 et 102 Kg, Nelson Rosario est réputé pour ses excellentes mains, comme le démontre les vidéos ci-dessous. Auteur d'une excellente saison 2011 avec 64 réceptions pour 1161 yards, il détient les records de UCLA pour le nombre de réceptions avec 164 et celui des yards réceptionnés en carrière avec 2362 yards totaux. Le staff a libéré le HB non-drafté Princeton McCarty afin de permettre l'arrivée de Rosario.


Les photos des premiers OTA's.













lundi 28 mai 2012

Duel verbal sur Twitter entre les 49ers et les Panthers.


En tant que leader naturel de la Franchise depuis son arrivée dans la ligue en 2007, le Linebacker Jon Beason a toujours eu une des plus fortes voix dans le vestiaire des Panthers.
Le LB intérieur l'a encore prouvé vendredi, en prenant la défense de son Quarterback Cam Newton sur le cyberespace.
Jon Beason a répondu ce week-end au QB des 49ers Alex Smith sur Twitter après que celui ci ait souligné que le QB vedette des Panthers Cam Newton était l'exemple type d'un QB amassant des statistiques, mais qui ne gagne pas.
Très irrité par ces déclarations maladroites, le N°52 des Panthers a répondu à Smith: "Alex Smith, ne déteste pas Cam (parce que) tes stats auraient été nulle cette année si Peyton (Manning) avait décidé de venir jouer San Francisco" en référence à la tentative durant cette inter-saison, du staff des 49ers de faire venir à San Francisco l'ancien Quarterback des Colts d'Indianapolis avant que celui-ci ne signe aux Broncos de Denver.
Lors de la première année du Head Coach Jim Harbaugh, les 49ers ont réussi une très belle saison, les menant jusqu'à la Finale de Conférence NFC et ce en dépit d'une Offense classée 29e de la ligue à la passe. De son coté, Cam Newton fut élu Rookie of the Year tout en battant plusieurs records NFL, sans pouvoir empêcher les Panthers de terminer à une fiche négative de 6 victoires et 10 défaites.
"Je trouve absolument ridicule de compter le nombre de yards par match" a déclaré Alex Smith aux journalistes la semaine dernière.  
"Je pense que c'est une stat totalement exagérée, car si vous perdez au score dans la seconde moitié, devinez quoi, vous faites comme les Panthers et vous allez lancer des yards pour remonter après le score. Ok, Cam Newton a lancé pas mal de match à 300 yards. C'est très bien, mais si vous perdez, cela ne sert à rien".
Suite à la réponse de Beason sur twitter, le Linebacker pro-bowler des 49ers Patrick Willis a pris à son tour la défense de son propre Quarterback en déclarant: "Les victoires sont les victoires, Je reste avec mon QB Alex Smith et tous mes coéquipiers. J'ai hâte que la saison commence".
Malheureusement pour ce beau duel annoncé, les deux Franchises équipes devront attendre jusqu'à la saison 2013 pour se rencontrer en saison régulière, sauf si elles se retrouvent en Playoffs en janvier prochain. Si cela est le cas, préparez vous a beaucoup de Trash-Talking...

Les Panthers se classent 28e aupres des Fans.


La chaine nationale ESPN a rendu public aujourd'hui un classement réalisé auprès des fans pour déterminer leur préférences sur les 32 Franchises NFL. Les Dallas Cowboys terminent en tête de ce classement avec 8,8% des Fans sondés les classant comme leur équipe favorite. Jeune Franchise de la NFL, les Carolina Panthers se classent 28e avec 1% des personnes sondées.


1 Cowboys 8.8
2 Packers 7.2
3 Giants 7.1
4 Steelers 7.1
5 Patriots 6.8
6 Bears 4.2
7 Saints 4.1
8 49ers 4.0
9 Eagles 3.9
10 Broncos 3.8
11 Colts 2.8
12 Raiders 2.5
13 Redskins 2.4
14 Vikings 2.2
15 Lions 2.2
16 Dolphins 1.9
17 Chiefs 1.6
18 Seahawks 1.6
19 Jets 1.5
20 Chargers 1.5
21 Browns 1.4
22 Bills 1.4
23 Ravens 1.3
24 Texans 1.2
25 Buccaneers 1.2
26 Falcons 1.2
27 Titans 1.1
28 Panthers 1.0
29 Cardinals 0.8
30 Bengals 0.8
31 Rams 0.7
32 Jaguars 0.4

samedi 26 mai 2012

Ron Rivera classé 21e Head Coach NFL par Sporting News.


Dans un article à retrouver ici même, le site internet Sporting News a tenu un classement des 32 Head Coachs NFL qui officieront cette saison à le tête des 32 Franchises professionnelles. Le HC des Carolina Panthers Ron Rivera se classe à une modeste 21e place de par son manque d’expérience à ce poste et par sa 1ere saison à la tête des Panthers qui se solda par une prometteuse, fiche de 6 victoires et 10 défaites. Le Top 3 de ce classement couronne bien évidemment le HC des New York Giants Champions en titre Tom Coughlin, suivi par Bill Belichick des Patriots et Mike McCarthy des Packers.

vendredi 25 mai 2012

Les 5 objectifs de Ron Rivera pour 2012.


Interviewé cette semaine sur ses attentes et ses craintes en 2012, le Head Coach des Carolina Panthers Ron Rivera, qui entamera cette saison sa seconde année à la tête des Panths à indiqué vouloir remplir 5 objectifs primordiaux selon lui, pour le développement de son équipe.


Continuer à évoluer autour de Cam Newton
 
Ron Rivera a indiqué qu'il n'était pas préoccupé par le "mur de la seconde année" que pourrait ressentir le QB vedette Cameron Newton, élu Rookie of the Year l'an dernier. La confiance de Ron Rivera découle directement de la très solide éthique de travail dont à fait preuve Newton tout au long de cette off-season. Mais le Coach Rivera croit également que l'ajout du Fullback Mike Tolbert aidera encore un peu plus à diversifier une Offense qui termina septième au classement total de la ligue en 2011. Le coordonnateur offensif Rob Chudzinski est un fin stratège offensif qui réserve encore pas mal de surprises aux futurs adversaires des Panthers.
 
Rester en bonne santé
 
Le Defensive-End Charles Johnson, qui se remet d'une petite chirurgie arthroscopique du genou, est actuellement le seul starter étant déclaré out. Les Linebackers Jon Beason et Thomas Davis ainsi que le Defensive-Tackle Ron Edwards sont pour le moment simplement limitées. La seconde des trois blessures de Thomas Davis survenue sur son genou droit s'était déroulée sur un drill lors des TC il y a deux ans.
 
Trouver les bons ajustements au postes de Linebackers
 
Ron Rivera a déclaré que Luke Kuechly, choix du premier tour des Panthers choix, travaillera au poste de weakside-linebacker, permettant ainsi à Jon Beason de garder son poste de prédilection de MLB, du moins au début. Kuechly et Beason devraient s'entrainer tous deux au deux postes et il faudra désormais développé une bonne alchimie pour ce qui pourrait être le meilleur trio de Linebackers de la Ligue (Anderson-Beason-Kuechly)
 
Apporter de la pression
 
Avec Charles Johnson out pour le moment, il y aura plus de temps d'entrainement pour les deux postes de DE, dont la production fut insuffisante au cours de la saison dernière. Frank Alexander, choix de quatrième tour venu de l'université d'Oklahoma et l'agent libre Jyles Tucker mettront tous deux au défi Greg Hardy, Thomas Keiser et Antwan Applewhite pour la rotation DE. Après la difficile saison défensive des Panthers en 2011, attendez vous à voir le coordinateur Sean McDermott utiliser beaucoup plus de stunts et de blitz.
 
Améliorer les équipes spéciales
 
C'est un processus primordial pour le Coaching-staff, qui a débuté à l'intersaison lorsque les Panthers ont embauché Richard Rodgers en tant qu'assistant-coach des unités spéciales et ajouté plusieurs joueurs avec de solides antécédents dans ce secteur. Les rookies Joe Adams et Brad Nortman attireront beaucoup d'attention de la part des médias, mais le travail de l'ombre sur les équipes de couverture et de protection sera tout aussi important.

Read more here: http://translate.googleusercontent.com/translate_c?hl=fr&ie=UTF8&rurl=translate.google.com&sl=en&tl=fr&twu=1&u=http://www.charlotteobserver.com/2012/05/21/3257955/five-biggest-ota-goals-for-panthers.html&usg=ALkJrhgZjtwyXFsoqRNvpWNBfD9IjngTsA#storylink=cpy