mercredi 15 août 2012

Cam Newton en couverture du "GQ" USA.


La plus grande vedette actuelle de la ville de Charlotte et sans doute son meilleur représentant est sur la couverture du numéro de Septembre de GQ juste à temps pour l'ouverture de la saison de football NFL. Le Quarterback des Carolina Panthers Cam Newton a rencontré le journaliste Brett Martin à l'Académie IMG en Floride pour discuter de sa saison rookie, son bref séjour à l'Université de Floride, sa relation avec son père et sur sa vie en dehors du terrain. L'article est accompagné de photos de Newton dans plusieurs tenues fashion, y compris une veste DKNY Jeans, une chemise Dolce & Gabbana et une montre Cartier, pour n'en nommer que quelques-uns. Il apparait également accompagné sur les photos de plusieurs membres des Top Cats, l'équipe des Cheerleaders des Panthers. L'entrevue a eu lieu bien avant le camp d'entraînement pendant que Newton s'entrainait avec l'équipe du laboratoire du "Gatorade Sports Science Institute" qfin d'étudier son état de santé et son hydratation durant l'effort. Cam Newton a parlé avec franchise de son temps à l'université de Florida, tout en discutant des Jets de New York et de son ancien coéquipier aux Gators Tim Tebow.



"Lorsque je disais à Tim: 'Man, peut-tu m'aider pour étudier le playbook?' il le faisait ". "Je n'ai pas assez profité de ce qui était juste en face de moi. Si je l'avais fait, peut-être que sa mentalité de battant m'aurait frappé plus tôt. Fondamentalement j'étais assez immature et assez vague à l'époque. Je ne referais jamais la même erreur". Durant son séjour en Junior College, Newton admet lui-même avoir pleuré durant quelques nuits, mais il savait qu'il devait grandir seul. Il déclare également avoir pu s'appuyer sur son père, Cecil, qu'il appelait son "super-héros."
Cecil Newton, qui a été accusé d'offrir les services de son fils à l'université de Mississippi-State en échange d'un don de 180.000$ à son église, fut finalement blanchi et le comité de la NCAA conclua que le joueur et son père n'avait rien à se reprocher.
Dans l'article Newton Cam déclare n'avoir jamais réellement parlé de cette histoire avec son père, mais il affirme lui avoir toujours apporté son soutient. "Lorsque mon père passait par toute cette histoire, je lui ai dit 'Je suis la pour toi, Bro". Ce n'était plus "Papa", juste le soutient que l'on donne à un frère". Cecil parle également de son fils qui fut vite prêt à un âge assez précoce pour les nombreux défis du football. "J'étais toujours la pour la préparation de mon fils". "Pas seulement pour lui apprendre de quelle façon vous pouvez lancer un ballon de football, ou comment être un grand sportif, mais également pour lui apprendre "Qui êtes-vous lorsque les lumières du stade s'éteignent? Lorsque l'équipe ne joue plus? Qui seras tu Cam?".



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire