dimanche 30 septembre 2012

Gameday Week 4: Carolina Panthers @ Atlanta Falcons


LINEUPS



PANTHERS
FALCONS
OFFENSE



QB Cam Newton
QB Matt Ryan

FB Mike Tolbert
FB Henry Hynoski

RB DeAngelo Williams
RB Michael Turner

WR Steve Smith
WR Roddy White

WR Brandon LaFell
WR Julio Jones

TE Greg Olsen
TE Tony Gonzalez

LT Jordan Gross
LT Sam Baker

LG Amini Silatolu
LG Justin Blalock

C Ryan Kalil
C Todd MacClure

RG Geoff Hangartner
RG Garrett Reynolds

RT Byron Bell
RT Tyson Clabo
DEFENSE



DE Charles Johnson
DE John Abraham

DT Ron Edwards
DT Peria Jerry

DT Dwan Edwards
DT Travian Robertson

DE Greg Hardy
DE Ray Edwards

LB James Anderson
LB Akeem Dent

LB  Jason Phillips
LB Stephen Nicholas

LB Luke Kuechly
LB Sean Weatherspoon

CB Chris Gamble
CB Asante Samuel

CB Josh Norman
CB Dunta Robinson

SS Charles Godfrey
SS  William Moore

FS Haruki Nakamura
FS  Thomas DeCoud
SPECIALISTS



K   Justin Medlock
K   Matt Bryant

P   Brad Nortman
P    Matt Bosher

LS J.J Jansen
LS Josh Harris

19h00 heure Française. Georgia Dome


- SEASON RECORDS: Panthers 1-3; Falcons 3-0.

Read more here: http://www.charlotteobserver.com/2012/08/16/3459823/rivera-plans-more-cam-for-dolphins.html#storylink=cpy


INJURIES:

Pour rappel : Doubtfull = 25% de chance de jouer
                       Questionable = 50%
                       Probable = 75%

Panthers – OUT: OG Mike Pollack, DE Antwan Applewhite et DT Andre Neblett (suspension). QUESTIONABLE: DE Greg Hardy, S Colin Jones,  PROBABLE: DE Thomas Keiser, RB Jonathan Stewart, LB Jon Beason, CB Chris Gamble, LB Thomas Davis.

FalconsQUESTIONABLE: RN Lousaka Polite, LB Mike Peterson, RB Antone Smith, LB Stephen Nicholas, DT Jonathan Babineaux. PROBABLE:WR Julio Jones.

Read more here: http://www.charlotteobserver.com/2012/09/19/3542096/new-york-giants.html#storylink=cpy


Les choses à voir

Lorsque les Panthers auront le ballon:

L'attitude de Cameron Newton sera bien évidemment étudiée à la loupe par tous les fans et les analystes NFL après la terrible claque reçue la semaine dernière face aux Giants devant le pays tout entier. Très peu protégé face au front seven des new-yorkais, Newton devra compter cette fois ci sur une OLine puissante et dominatrice si il veut trouver à nouveau ses WR Steve Smith et Brandon LaFell et son TE Greg Olsen. De nombreuses blessures aux postes de LB pourraient d'ailleurs permettre de laisser un certain champ libre aux TE des Panthers et Garry Barnidge, non utilisé jusque la pourrait avoir quelques tentatives de démontrer tout son talent. Le jeu au sol verra très certainement le grand retour du RB Jonathan Stewart qui manqua tant face aux Giants, alors que Mike Tolbert servira encore et toujours de soupape de sécurité sur les screen passe ou il réalise souvent de jolis gains.


Lorsque les Falcons auront le ballon:

En encaissant des points sur presque tous les drives offensifs des Giants lors de la première mi-temps la semaine dernière, la Défense n'avait pas permis à l'offense des Panthers d'installer un jeu serein et posé car les hommes de Cam Newton courraient après le score face à une défense des Giants détendue. La D-Line intérieure aura très fort à faire face à un Michael Turner en véritable bulldozer inside tackles. Suite à la blessure de Greg Hardy, les deux jeunes DE Frank Alexander et Thomas Keiser devraient avoir tous deux des occasions de briller face à une OLine des Falcons réputée. Le LB rookie devra confirmer son excellent match face aux Giants ou il fut l'un des seuls joueurs, avec James Anderson à terminer la rencontre sur une fiche positive. Enfin, la Secondary devra étoffer fortement son jeu face au trio White/Jones/Gonzalez qui a déjà cumulé 647 yards et 7 TD en seulement trois rencontre.


Lorsque les équipes spéciales des Panthers seront sur le terrain:

Justin Medlock et Brad Nortman continuent de faire le boulot sans commettre beaucoup d'erreur. La grosse question sera de savoir si le KR rookie Joe Adams ne gardera pas trop longtemps en mémoire son match catastrophique face aux Giants qui le vit commettre et perdre deux fumbles alors que son équipe avait terriblement d'un petit coup de pouce pour reprendre espoir...

samedi 29 septembre 2012

Il n'y a aucun probleme entre Steve Smith et Cam Newton.


Quelques jours après la rumeur (démentie par le joueur lui même) indiquant que le QB des Carolina Panthers Cam Newton avait fait appel à un "mental Coach", le HC des Panthers de la Caroline Ron Rivera a déclaré que son quart-arrière de deuxième année avait bien rebondi mentalement cette semaine après la lourde défaite 36-7 subie face aux New-York Giants en retransmission nationale.
"Il a été très bon cette semaine, vraiment très bon" a déclaré Ron Rivera à propos de l'attitude de Newton cette semaine lors des différents entrainements. "Il était en colère après la défaite. Il a été très affecté vendredi, mais lorsqu'il est arrivé lundi sur le terrain d'entrainement, il était de nouveau prêt à jouer. Je pense que la seule chose qu'il a à faire dans ce genre de situation est de continuer à travailler son jeu à travers ces situations et la bonne nouvelle, c'est qu'il ne laisse pas ces situations affecter sa préparation pour la semaine prochaine, c'est surement la chose la plus importante". En début de semaine, la chaine ESPN avait rapporté que Cam Newton avait fait appel à un "coach mental" cette saison afin de l'aider à faire face aux probables défaites et aux très grandes attentes que suscite sa seconde saison professionnelle. De retour à l'entrainement lundi, Newton a fermement démenti ce rapport en déclarant qu'il n'avait jamais consulté ce genre de psychologue du sport. Bien que son attitude ait pris un tour décevant pour les fans et certains de ses coéquipiers jeudi dernier dans le dernier quart-temps de la rencontre face aux Giants, Newton n'a jusque la, jamais caché son très grand dégout pour la défaite et son esprit de winner.
"Qui aime perdre? C'est une marée de Fans des Panthers qui tourne dans cette ville et les gens ont de très grandes attentes" déclara Newton. "Et quand je dis attentes, je ne veux pas dire subir des pressions, mais si les joueurs ne se fache pas sur le terrain lorsqu'ils perdent, alors cela veut dire que cette défaite est acceptée. Et je ne suis pas comme cela et personne dans cette équipe ne l'est. Nous n'allons pas accepter de perdre. Donc nous rentrons sur le terrain pour jouer chaque match comme si nous allions le gagner. Nous devons avoir cette mentalité et le désir de gagner tous nos matchs".
"Et si malheureusement cela n'arrive pas, vous ne verrez pas beaucoup de gars avec des visages joyeux dans cette équipe. Notre mot clé pour chaque match: Compete to Win".
Avec son discourt habituel, Cam Newton a refusé de mettre davantage l'accent sur le match de dimanche contre les Falcons. Les joueurs des Panthers entreront dimanche sur le terrain du Georgia Dome pour tenter de mettre un terme à une série de 4 défaites de suite face à l'équipe de Matt Ryan.
Pour Cam Newton, les Panthers ont besoin d'infliger aux Falcons leur première défaite de la saison afin de permettre à son équipe de rebondir après une défaite embarrassante en retransmission nationale. Dans les dernières minutes de cette rencontre face aux Giants, le vétéran Steve Smith avait parlé à son Quarterback au sujet de son comportement sur la ligne de touche. Il avait reproché au jeune QB de 23 ans de ne pas se tenir debout sur le bord du terrain avec ses coéquipiers dans le dernier QT de la défaite, préférant s'asseoir sur le banc avec une serviette sur la tête.
De son coté, Ron Rivera avait déclaré plus tôt dans la semaine qu'il aurait souhaité que Steve Smith ne garde son entretien avec Newton au seul secteur du vestiaire, plutôt que d'en informer la presse. Mercredi, Smith avait reconnu qu'il n'aurait pas du parler publiquement de cette fameuse discutions.
"Je n'aurais pas dû vous parler de cette discutions". "Hey, parfois, lorsque vous essayez d'aider, vous faite autant de mal que de bien". Cam Newton, qui ne s'était pas encore prononcé sur ces paroles de son WR jusqu'à mercredi, a répondu à la presse qu'il ne s'agissait la que d'une simple conversation avec celui qu'il appelle son «grand frère».
"Évidemment, il veut simplement me dire comment bien me comporter, de sorte à me dire lorsque quelque chose ne va pas. Je regarde Smitty comme s'il était mon grand frère et ses paroles ont un très grand impact sur la façon dont je joue et sur mon état d'esprit parce qu'il a déjà accompli et vécu beaucoup de choses dans cette ligue". "J'ai beaucoup de respect pour Smitty, et oui, il m'a parlé après le match, mais il m'a parlé le lendemain aussi, et sans doute il me parlera à nouveau dans le futur. Ses paroles sont très importantes pour moi car je sens que je peux parler avec Smitty de toutes les situations sur le terrain ou en dehors du terrain".
Le receveur vétéran, sélectionné à cinq reprises au Pro Bowl, pense que ses liens avec Newton en ressortiront bien plus fort et qu'ils ne feront que croître.
"Nous sommes bons" a déclaré Smith. "Hé, je le regarde comme un petit frère avec qui je vais combattre sur le terrain. Nous avons parlé presque tous les jours depuis que nous sommes devenus coéquipiers. Nous avons parlé tout au long de l'année dernière et nous continueront à parler cette année. J'espère que comme l'an dernier, en Février prochain, nous pourrons nous parler à Hawaï".

vendredi 28 septembre 2012

Luke Kuechly reste OLB.


Même si le Linebacker Jon Beason ne peut pas jouer ce dimanche contre les Falcons d'Atlanta, le Head Coach des Carolina Panthers Ron Rivera ne désire pas pour le moment replacer son rookie Luke Kuechly au poste de MLB. Kuechly a établi de très nombreux records NCAA au poste de MLB durant ses 4 saisons universitaires à Boston College, mais il s'installe pour le moment dans le rôle de weakside LB après sa sélection en 9e position par les Panthers au printemps dernier.
"La seule chose à laquelle nous voulons faire attention avec Luke, c'est de ne pas le déplacer trop tot" a déclaré hier Ron Rivera. "Luke pourrait probablement jouer un certain nombre de jeux à la position Mike pour nous. Il le fera en tant que remplaçant, lorsque Jon ne jouera pas. Et qui sait, si cela se passe bien, peut-être que nous envisagerons de le faire définitivement".
Jason Phillips, qui a débuté les quatre matchs de pré-saison afin de pallier les différentes blessures, devrait être désigné comme le MLB starter si Beason ne peut pas tenir sa place dimanche.
Le staff des Panthers n'a pas encore communiqué sur le statut de Beason pour le match de dimanche, mais le triple Pro-Bowler ne s'est pas entrainer de la semaine suite à des douleurs à l'épaule et au genou. "Son épaule et son genou sont évidemment des préoccupations. La seule chose que nous devons faire est de le remettre sur le terrain lorsqu'il ne ressentira plus aucune douleur afin de ne pas aggraver la situation" a déclaré Ron Rivera. "C'est pour cela que nous restons très prudent à son sujet". Le HC des Panthers a déclaré être confiant sur les chances de voir le RB Jonathan Stewart jouer contre les Falcons. Stewart a participé à des entrainements limités cette semaine après avoir raté le match des Giants la semaine dernière suite à une blessure à l'orteil.
Le DE Antwan Applewhite (déchirure au genou) et le OG Mike Pollak (épaule) seront tous deux OUT cette semaine. De son coté, le DE Greg Hardy a repris l'entrainement jeudi.

jeudi 27 septembre 2012

La Défense des Panthers craque sur ses premiers drives.


Les fans qui s'installeront dimanche prochain dans les travées du Georgia Dome pour assister à la rencontre entre les Falcons d'Atlanta et les Panthers de Caroline voudront très certainement arriver à l'heure, tant les différences entre la Défense des Panthers et l'Offense des Falcons est grande en ce début de saison. Si l'histoire continue sur son chemin, les Falcons devraient marquer face à une escouade défensive qui craque sur tous ses drives d'ouvertures depuis le début de la saison.
Les Falcons, principaux rivaux de la division NFC South, sont la seule équipe NFL qui a marqué des TD sur leur drive d'ouverture lors des trois premiers match cette saison. Durant ce temps, les Panthers sont la seule équipe à avoir concédé un TD sur chacune de leurs trois premières séries d'ouverture adverse. Les Panthers (1-2) ont permis aux Buccaneers de Tampa Bay, aux Saints de la Nouvelle-Orléans et aux Giants de New York de mener des drives offensifs de 80 yards afin de débuter leur rencontre. Analyse des faits:

LA DÉFENSE DES PANTHERS


Semaine 1

Panthers @ Buccaneers

Drive Offensif: 13 jeux, 80 yards, 7:20.

Scoring Play: Lors de la première et Goal sur la ligne des 6 des Panths, Josh Freeman feinte une remise à son RB Doug Martin. Le premier mouvement du FS Haruki Nakamura est en avant. Le CB Chris Gamble laisse le WR Mike Williams capter le ballon dans la end-zone dans l'espace entre lui et Nakamura.

Moment clé: La 3e et 2 sur les 24 des Panthers, FS Nakamura et OLB James Anderson partent en couverture sur le côté droit, laissant le rookie CB Josh Norman en 1-contre-1 avec le WR Vincent Jackson. Le RB DJ Ware embarque Nakamura et Anderson et Freeman trouve Jackson devant Norman sur une passe de 17 yards.

Troisième-down conversion: 2/2.

Jeux en zone rouge: 1 course, 1 passe.

Analyse du Drive: Sur leur première série offensive menée par le nouveau HC Greg Schiano, les Buccs sont entrés sur le terrain avec une série de jeu très conservateurs. Freeman a profité de l'agressivité du LB rookie Luke Kuechly avec trois jeux de play-action, dont une de 11 yards pour son RB Martin que Kuechly avait bien défendu. Martin a eu sept touches sur le drive.

Semaine 2

Saints @ Panthers

Drive Offensif: 11 jeux, 80 yards, 5:21.

Scoring Play: Une 3e et Goal sur la ligne des 1 des Panthers, le TE Jimmy Graham est trouvé dans la droite de la end-zone par son QB Drew Brees en position de shotgun. Le SS Charles Godfrey joue à environ 7 mètres de Graham, qui coure sur 3 yards, se retourne et catche la balle de Brees avant que Godfrey n'ait une chance de défendre sur lui.

Moment clé: Avec les Saints face à une 3e et 3 près du milieu de terrain, le coordinateur défensif Sean McDermott appelle un blitz du OLB Thomas Davis sur le côté gauche. Davis démarre le blitz et le Tackle droit Zach Strief pousse Davis en dehors de la poche, ce qui permet a Brees de trouver le RB Darren Sproles qui bat Jon Beason pour un gain de 25 yards.

Troisième-down conversion: 3/3.

Jeux en zone rouge: 2 courses, 2 passes.

Analyse du Drive: Comme en semaine 1 face à Tampa Bay, les Panthers ont été dépassé lorsqu'ils ont échoué à presser le QB sur leurs blitz. Les Saints ont utilisés Sproles un peu comme les Bucs avaient utilisé Doug Martin sur leur drive d'ouverture une semaine plus tôt, l'impliquant sur plusieurs touches en début de match. Dans un signe de ce qui allait arriver en semaine 3 face aux Giants, des plaquages ratés par Antwan Applewhite et Jon Beason ont permis au RB Mark Ingram de gagner un first down, donnant un first and goal aux Saints.

Semaine 3

Giants @ Panthers

Drive Offensif: 8 jeux, 80 yards, 3:22.

Scoring Play: Comme les saints lors de la semaine 2, les Giants utilisent un TE pour profiter d'un gain de taille face au SS Charles Godfrey. Sur leur 3e et 2 sur les 14 yards des Panthers, le TE Martellus Bennett quitte sa propre ligne, fait un parcours à l'intérieur avant de battre Godfrey et de catcher la passe d'Eli Manning devant le FS Haruki Nakamura.

Moment clé: Sur une 2e et 10 au 47 yards de New York, les Giants appellent un simple jeu off-tackle pour le RB Andre Brown. Jon Beason, qui joue avec une blessure à l'épaule, rencontre Brown sur la ligne de scrimmage, mais Brown bat Beason et rebondi à l'extérieur ou Charles Godfrey le plaque après un gain de 31 yards.

Troisième-down conversion: 1/1.

Jeux en zone rouge: 1 course, 2 passes.

Analyse du Drive: Manning a lancé la balle à partir de sa poche à cinq reprises sur ce premier drive et il n'a subi qu'une seule pression. Le DE Charles Johnson a battu le RT Sean Locklear avec sa pointe de vitesse, obligeant Eli de Manning a jeté le ballon au loin pour éviter le sack. Il était clair que sur ce drive d'ouverture les DBs des Panthers jouaient beaucoup trop mou: Chris Gamble concéda deux catchs lors deux premiers jeux des Giants.


L'OFFENSE DES FALCONS


Semaine 1

Atlanta vs Kansas City

Drive Offensif: 12 jeux, 80 yards, 6:09.

Scoring Play: En position shotgun, sur une 3e-et-2 sur les 8 yards des Chiefs, Matt Ryan voit Julio Jones en couverture man-to-man à l'extrême droite. Ryan regarde le Safety vers la gauche avant de tourner les épaules et de lancer le cuir sur Jones.

Moment clé: Ryan trouva Jones une première fois au cours des deux premières minutes du match pour placer ses Falcons en territoire des Chiefs. Sur une 1ere-et-10 sur ses 31 yards, Ryan lance à Jones largement ouvert au milieu du terrain pour un gain de 25 yards.

Troisième-down conversion: 3/3.

Jeux en zone rouge: 1 course, 2 passes.

Analyse du Drive: Les Falcons ont remonté le terrain le domaine en restant au milieu des marques. Il faut attendre le huitième jeu pour voir Ryan tester les CBs adverses en lançant une passe en profondeur vers Jones. Des courses saines de Michael Turner sur le terrain et des réceptions de Jones et du TE Tony Gonzalez permettent aux Falcons de rentrer dans la End-Zone. En outre, Ryan avait une grande protection sur ce drive.

Semaine 2

Atlanta vs Denver

Drive Offensif: 3 jeux, 1 yard, 0:53.

Scoring Play: Michael Turner plongea dans la end-zone pour un TD de 1 yard de 1 mètre dans la zone des buts alors que son FB Lousaka Polite croisait devant lui pour degager le Safety qui venait de la gauche. La OLine des Falcons donna une poussée suffisante pour permettre à Turner de traverser la ligne sur une troisième tentative.

Moment clé: Denver eu la première possession, mais la première interception du match de Peyton Manning fut retournée pour 33 yards à 1 yard de la end-zone. Les Falcons envoyèrent un pass-rush à quatre sur la troisième tentative alors que Denver était sur sa propre ligne des 12 yards. Manning a essayé de regarder au large le Safety Will Moore en simulant sur sa gauche, mais Moore n'a pas été dupe avec un seul WR et deux défenseurs sur ce côté gauche. Il a coupé dans le tracé du TE Jacob Tamme et intercepté le QB des Broncos.

Troisième-down conversion: 1/1

Jeux en zone rouge: 3 courses.

Analyse du Drive: Les Falcons ne se sont jamais éloigné du RB bulldozer de 115 Kg Michael Turner. La GoalLine des Broncos était solide, n'accordant aucun gain sur la première et la deuxième tentative, avant que Turner ne puisse plonger dans la end-zone.

Semaine 3

Atlanta vs San Diego

Drive Offensif: 10 jeux, 80 yards, 5:17.

Scoring Play: Sur une 2e et Goal sur les 8 yards des Chargers, Matt Ryan a feinté la course de Jacquizz Rodgers, puis il lui a passé la balle sur une screen, juste derrière la ligne de scrimmage. Rodgers a suivi ses bloqueurs au milieu et dans la end-zone pour le TD.

Moment clé: Julio Jones a absorbé un gros hit sur le premier jeu du match, mais il a catché le cuir pour un gain de 19. Jones se blessa à la main sur le jeu lorsque le Safety Eric Weddle lui porta le coup au milieu du terrain. Ce catch a donné le ton pour les Falcons après que Jones se soir relevé immédiatement après avoir été frappé.

Troisième-down conversion: 0/0.

Jeux en zone rouge: 3 passes.

Analyse du Drive: Atlanta a attaqué les Chargers verticalement sur le premier drive, ne courant que deux fois en 10 jeux offensifs. Matt Ryan a réussi un 7/8 sur ce drive avec cinq catchs de joueurs différents et quatre jeux de 11 yards ou plus. Sous les ordres du HC Mike Smith, les Falcons possèdent une fiche de 36-9 lorsqu'ils scorent en premier.

mercredi 26 septembre 2012

Injury Report


Le Linebacker Thomas Davis a déclaré hier qu'il n'y avait aucune chance qu'il rate le match à Atlanta dimanche prochain. Le natif de Géorgie a subi une blessure à la cuisse gauche la semaine dernière à l'entrainement qui l'avait empêché de jouer contre les Giants. Il a indiqué que sa blessure n'avait rien à voir avec son genou droit et que toutes ces questions sur la santé de son genou pouvait cesser. "Mon genou est bon. Vous n'avez plus à vous poser des questions sur ce genou. Mon genou est bon".
Le Linebacker Jon Beason a connu quand à lui une blessure à l'épaule la semaine dernière et Ron Rivera entraîneur a déclaré qu'il en avait souffert lors du match face aux Giants. "Il a essayé de jouer malgré la douleur, mais cela l'a gêné" a déclaré Ron Rivera. "Si cela avait été une semaine normale, il n'aurait probablement pas eu de problème, mais parce que le match avait lieu jeudi, il n'a pas eu le temps de repos nécessaire".
Les deux DE Greg Hardy et Antawn Applewhite sont également touchés. Gre Hardy s'est cassé le pouce droit alors qu'il évoluait comme Gunner en équipes spéciales au cours du premier quart de la rencontre face à New-York. De son coté, Antwan Applewhite est apparu avec un bandage au mollet droit après l'entraînement de lundi, mais il a déclaré qu'il serait apte à jouer dimanche contre les Falcons.

Ron Rivera préfére résoudre ses problemes en interne.


Les très nombreuses caméras de la NFL présentes jeudi soir sur le terrain du BOA Stadium n'ont pas pris d'images de Steve Smith lorsque le capitaine réprimandais son Quarterback Cam Newton. Suite à cette affaire, le Head Coach Ron Rivera et Newton n'avaient pas non plus abordé le sujet lors de leur conférence de presse d'après-match. Mais suite aux déclarations le week-end dernier du WR vétéran, expliquant ses réflexions émises à Cam Newton en fin de rencontre face aux Giants de New-York, Ron Rivera a déclaré qu'il aurait préféré que cette histoire se règle en interne. "Que vous soyez critiqué ou que vous soyez celui qui critique, vous devez le faire en privé" a déclaré à la presse le HC des PAnthers. "C'est une discussion entre eux et honnêtement, j'aurai souhaité que cela reste simplement une discussion privée entre ces deux joueurs. Je ne pense pas que cela doit être fait aux yeux de tous. Mais c'est ce qui s'est passé, donc je vais en rester là".
Steve Smith avait déclaré vendredi dernier qu'il avait eu des "mots" un peu durs envers son jeune QB en fin de quatrième quart au cours de la grosse défaite subie face aux Giants. Après Que Cam Newton ait jeté sa 3e interception de la partie, le QB de deuxième année était partit s'assioir seul sur le banc de touche avec une serviette sur la tête. Le WR vétéran qui compte 12 saisons NFL et qui est également l'un des capitaines de l'équipe avait conseillé à Cam Newton de se tenir sur la ligne de touche avec le reste de l'équipe afin de prendre des notes mentales comme les deux QBs back-ups Derek Anderson et Jimmy Clausen le faisaient à chaque match.
Steve Smith a depuis partagé ses griefs contre Newton vendredi dernier avec les médias. "En tant que capitaine, Steve traite de tous les sujets avec Cam Newton comme il l'entend" déclara Ron Rivera. "Si deux joueurs doivent parler de ce genres de choses, j'espère que cela restera désormais entre eux et qu'ensuite nous pourrons passer à autre chose. Désormais, toutes nos pensées doivent se concentrer sur le match de dimanche contre Atlanta".

mardi 25 septembre 2012

La Ligne Offensive des Panthers pas au niveau.


Une publicité diffusée sur les écrans géants du BOA Stadium à la mi-temps du match contre les Giants de New York disaient: "Nous devons protéger notre maison!". Visiblement, la ligne offensive des Panthers n'avaient pas bien compris le message. La O-Line des Panthers n'a pas vraiment réussi à retenir le front seven des Giants et cela empêcha Cam Newton de mettre son offense en place afin de contrer les champions du monde en titre. "Offensivement nous ne pouvons pas nous permettre d'avoir des jeux négatifs" déclara le HC Ron Rivera. "Nous avons franchi la ligne des 50 verges et nous avons été stoppés par des plaquages pour des pertes ou des sacks sans pouvoir obtenir ne serait ce qu'une position de field-goal". La première fois que les Panthers ont réussi à traverser le milieu du terrain au cours du premier quart, deux jeux au sol consécutifs furent stoppé pour des pertes et cela conduisit les Panthers à se dégager avec un punt. Au cours du deuxième quart, une course de DeAngelo Williams pour aucun yards et un sack de Cam Newton renvoyèrent les Panthers dans leur propre territoire. Les deux sacs des Giants vinrent lorsque les Panthers venait de traverser le milieu du terrain. Le premier abouti à un botté de dégagement et le deuxième sack cours du quatrième quart a conduit à la deuxième interception de Cam Newton.
"C'était une nuit frustrante pour tout le monde. Je pense que c'est vraiment très embarrassant et pas seulement pour nous, mais également pour les fans et pour les Coachs. Pour tout le monde" déclara après la rencontre le Centre Ryan Kalil. "Nous savions que ça allait être un match très physique et ils nous ont simplement surpassé dès le début de la rencontre. Je pense que la chose la plus importante offensivement, c'est que lorsque vous réussissez à vous mettre dans des situations de first down, vous devez absolument les convertir".
"Vous ne pouvez pas sortir sortir des vestiaires, descendre sur le terrain et ne pas être en mesure d'aller au-delà de la ligne des 50 ou des 40. Cela est plus que frustrant. C'est entièrement de notre faute, même si évidemment ils ont fait un très bon travail défensif".
La ligne offensive des Panths était orpheline jeudi soir du Right-Tackle starter Byron Bell suite à une blessure à la cheville. Son remplaçant, Garry Williams, joueur de quatrième année, du souvent faire face au DE Pro Bowler Jason Pierre-Paul, qui enregistra un demi-sack et dévia deux passes de Cam Newton. En scorant sur leurs quatre premiers drives offensifs, les Giants ont réussi à forcer pas mal de questions sur l'escoaude défensive des Panthers. Ron Rivera a déclaré qu'une avance confortable de 20 points à la mi-temps pour les visiteurs avaient permit à leur défense de jouer beaucoup plus agressifs en seconde période. "Lorsque vous obtenez une telle avance au score, vous pouvez vous permettre de revenir sur le terrain beaucoup plus sereinement. Cela rend la tache de l'offense et de la ligne offensive adverse plus que difficile". "Nous aimerions également être dans une position où vous pouvez prendre la tête rapidement et également jouer plus agressif défensivement. Cela vous permet de faire bouger les choses. C'est ce qui s'est passé pour les Giants jeudi soir". "C'est une équipe de vétérans, ils possède une équipe très expérimentée. Ils sont les champions du monde en titre et vous avez pu voir pourquoi. Ils savent obtenir une avance confortable et ensuite gérer leur Défense".
Malgré cela, Ron Rivera estime toujours que sa ligne offensive est solide, en déclarant que la tache de la OLine est "toujours plus facile lorsque vous menez au score". En effet, les sept sacks subis par Cam Newton cette saison vinrent lorsque les Panthers étaient mené au score.
Malgré la prestation poreuse de sa ligne offensive lors de cette rencontre face aux Giants, Ryan Kalil croit encore en son équipe et il pense que la ligne offensive peut consolider l'offense des Panthers afin d'effectuer un revirement de situation. "Il est encore tôt dans la saison et je pense que nous sommes toujours une bonne équipe,que nous possédons encore une offense talentueuse". "Nous avons juste à comprendre comment la faire fonctionner tous ensemble et en même temps, et le faire de manière cohérente. Nous devons gagner nos matchs et permettre à notre Défense de briller".

Les Photos des TopCats week 3.









lundi 24 septembre 2012

vendredi 21 septembre 2012

Analyse du match face aux Giants.



 New York Giants 36 - 7 Carolina Panthers


C'était une rencontre à la saveur particulière pour les deux équipes, une participation face aux Champions en titre à un match en retransmission nationale pour une équipe des Panths qui n'avait pas connu cet honneur depuis quelque temps et un bon test pour une équipe New-Yorkaise qui sans briller lors de ses deux premiers matchs de saison régulière, se devait de redonner confiance à leurs fans avec une équipe diminué par les blessures.

C'est donc fortement diminué par les blessures que les Giants de New-York se présentaient face aux Carolina Panthers hier au Bank of America Stadium, ou pas moins de 3 titulaires manquaient à l'appel en début de rencontre. Le RB Ahmad Bradshaw était remplacé par le 3e coureur des Giants Andre Brown, le WR Hakeem Nicks laissait sa place au jeune Ramses Barden tandis que David Diehl voyait Sean Locklear le remplacer dans la O-Line de NYC. La magie et l'excellent coaching de Tom Coughlin opérant, ces trois remplaçant aidèrent grandement leur équipe à imposer un jeu offensif surpuissant ou tous les drives offensif, a l'exception d'un seul, lors de la première mi-temps permirent aux Giants de scorer au tableau d'affichage. Derrière une OLine qui lui offrit tout le temps necessaire pur lancer ses passes, Eli Manning réalisa une énorme partie en permettant tout d'abord à son RB Andre Brown de glaner pas moins de 100 yards rien qu'en première période. Le Running Game permettant de gagner des gros gains face à une D-Line des Panthers dans la même veine que lors du match face aux Buccaneers, sans pression aucune, le Quarterback trouva ses WR Victor Cruz et surtout un Ramses Barden qui cumula lui aussi pas moins de 100 yards en première période. Avec 23 points inscrit avant que les Panthers ne trouvent le chemin de la End-Zone, les Giants se mirent à l’abri très tôt dans ce match, gérant la seconde mi-temps tranquillement, en continuant d'imposer leur playbook offensif face à une défense des Panthers à qui rien ne réussissait hier soir.

La Défense des Giants fut à la hauteur de son escouade offensive, mettant une pression considérable sur la OLine des Panthers qui ne cessa de craquer, laissant le malheureux Cam Newton encaisser les coups et les sacks des linemen défensifs de New-York. Auteur de 3 interceptions, les défenseurs de NY exécutèrent un plan anti-Cam parfait, ne laissant que très peu d'opportunité de courir au jeune QB et en couvrant plus que correctement ses différents WR. Seulement mis en difficultés par les très bonnes réceptions du TE Greg Olsen, Elle n'encaissa ses premiers points que dans le 3e quart sur une course plein centre de Newton pour 1 yard après l'avoir stoppé à deux reprises. Le jeu au sol des Panthers fut bien stoppé en première période, ou seul 4 first down furent remporté par les RB des Panths, tandis que le WR Brandon LaFell ne fut limité qu'à une seule réceptions sur l'ensemble du match. Les DE Justin Tuck et Jason Pierre-Paul furent tous deux innarétables sur cette rencontre et la pression imposé à Newton fut à l'origine de nombreuses mauvaises passes tentées par le QB des Panths.


Du coté des Panthers, la pression d'un premier passage en retransmission nationale pour bon nombre des jeunes joueurs des Panthers étaient palpable des le début du match, ou à part sur quelques belles courses de DeAngelo Williams, le reste de l'attaque n'offrit guère de spectacle aux nombreux fans présents. Complètement dépassée d'un bout à l'autre de la rencontre, la Ligne Offensive craqua de toute part face à la pression des Giants, laissant Cam Newton encaisser beaucoup de coup et l'obligeant à tenter des passes difficiles ou hasardeuses. Encore auteur de trois interceptions, le jeune QB des Panthers ne fut pas lui non plus en dessous de tout reproches. Bon sur ses lancés court à destination de Mike Tolbert ou de Greg Olsen, ses passes profondes furent beaucoup trop imprécises, notamment sur la première interceptions ou une balle dans le dos dropée par Brandon LaFell conduisit au premier turnover des Panthers. Oublié lors des deux premières rencontres, le TE Greg Olsen donna la seule réelle solution offensive en réalisant 7 réceptions pour 98 yards. A noter également la bonne prestation du FB Mike Tolbert, qui enfin utilisé à bon escient, a démontré de solides capacités à catcher le cuir sur les screens lorsque la pression était trop pressante. Avec 4 recepions pour 47 yards, l'ancien Charger sait gagner des first down lorsqu'il est lancé balle en main. Au final, un match à oublier très vite du coté de l'escouade offensive des Panthers tant celle ci est apparu fébrile et à cours de solution face à l'excellente Offense des Giants.

En Défense, les spectateurs du BOA Stadium auraient pu se croire tout au long de la soirée revenu un an en arrière tant l'escouade plia face au tempo imposé par les Giants. Incapable de stopper Andre Brown qui avait déjà glané plus de 100 yards à la mi-temps, elle fut tout aussi incapable de mettre Eli Manning sous pression, ce qui eu pour effet immédiat de voir le frère de Peyton trouver ses WR sans grandes difficultés. Le rookie Josh Norman réalisa un match correct, mais il fut vite mis en difficulté face aux 2m du WR Ramses Barden qui réalisa hier le meilleur match de sa carrière. Le leader Défensif Jon Beason a connu hier un match sans, alors que les deux autres LBs furent au four et au moulin. James Anderson tenta à plusieurs reprises d'insuffler de la dynamique à la Défense des Panths, alors que Luke Kuechly fit enfin preuve de l'instinct footballistique qui fit de lui l'un des meilleurs LB NCAA durant ses quatre saisons passées à Boston College. Rapide sur la balle et instinctif sur ses couvertures, il termina la rencontre avec 12 plaquages et quelques belles actions d'éclats. A noter dans le rayon satisfaction, qui sera bien mince cette semaine, la progression continue du DE Frank Alexander qui avec 3 tackles et 1 sack, fut l'un des rares défenseurs des Panthers a tout tenter pour déranger Eli Manning dans sa prise de décision. Enfin, le vétéran Dwan Edwards enregistre son 4e sack de la saison après avoir bien fermé son trou et obligé Andre Brown à courir souvent sur les extérieur.

La Stat: Avec 9 réceptions pour 138 yards, dont 120 en première mi-temps, le WR backup Ramses Barden a seulement catché 35 yards de moins que son total lors de ses trois premières saisons NFL cumulées.

L'homme du match pour les Panthers: Le Tight-End Greg Olsen avait paru laissé de coté lors des deux premiers matchs et après un début de rencontre marqué par 23 points encaissés en première mi-temps, le Coordinateur Offensif Rob Chudzinski a pris la décision de se tourner vers Olsen. Avec 7 catchs pour 98 yards, le TE des Panths a réalisé une prestations plus que solide et s'est rappelé au bons souvenirs des Fans des Panths.


jeudi 20 septembre 2012

Gameday Week 3: New York Giants @ Carolina Panthers.


LINEUPS



PANTHERS
GIANTS
OFFENSE



QB Cam Newton
QB Eli Manning

FB Mike Tolbert
FB Henry Hynoski

RB DeAngelo Williams
RB David Wilson

WR Steve Smith
WR Victor Cruz

WR Brandon LaFell
WR Rueben Randall

TE Greg Olsen
TE Martellus Bennett

LT Jordan Gross
LT Will Beaty

LG Amini Silatolu
LG Kevin Boothe

C Ryan Kalil
C David Baas

RG Geoff Hangartner
RG Chris Snee

RT Byron Bell
RT James Brewer
DEFENSE



DE Charles Johnson
DE Justin Tuck

DT Ron Edwards
DT Linval Joseph

DT Dwan Edwards
DT Rocky Bernard

DE Greg Hardy
DE Jason Pierre-Paul

OLB James Anderson
LB Mathias Kiwanuka

MLB Jon Beason
LB Chase Blackburn

OLB Luke Kuechly
LB Michael Boley

CB Chris Gamble
CB Corey Webster

CB Josh Norman
CB Prince Amukamara

SS Charles Godfrey
SS  Kenny Phillips

FS Haruki Nakamura
FS  Antrel Rolle
SPECIALISTS



K   Justin Medlock
K   Lawrence Tynes

P   Brad Nortman
P    Steve Weatherford

LS J.J Jansen
LS Zak DeOssie

02h20 heure Française. Bank of America Stadium


- SEASON RECORDS: Panthers 1-1; Giants 1-1.

Read more here: http://www.charlotteobserver.com/2012/08/16/3459823/rivera-plans-more-cam-for-dolphins.html#storylink=cpy


INJURIES:

Pour rappel : Doubtfull = 25% de chance de jouer
                       Questionable = 50%
                       Probable = 75%

Panthers – OUT: OG Mike Pollack et DT Andre Neblett (suspension). QUESTIONABLE: RB Jonathan Stewart (Questionable), OT Byron Bell (ankle), LB Thomas Davis (harmstring), S Colin Jones (shoulder). PROBABLE:  WR Steve Smith (knee), LB Jon Beason (elbow), C Ryan Kalil (ankle), WR Kealoha Pilares (foot) .

GiantsOUT: WR Hakeem Nicks (foot), RB Ahmad Bradshaw (neck), OT David Diehl (knee), WR Domenik Hixon (concussion). QUESTIONABLE: CB Michael Coe (hamstring). PROBABLE: CB Prince Amukamara (ankle), LB Keith Rivers (hamstring) .

Read more here: http://www.charlotteobserver.com/2012/09/19/3542096/new-york-giants.html#storylink=cpy


Les choses à voir

Lorsque les Panthers auront le ballon:

Les Panthers n'avaient pas connu de transmission nationale depuis quelques années et l'arrivée en ville du phénomène Cam Newton fait de l'Offense des Panths un show "bankable". Avec 219 yards au sol face à la d2fense des Saints, le running-game sera peut être amputé de l'une de ses armes ce soir en la personne de Jonathan Stewart, le félin DeAngelo Williams et le tracteur Mike Tolbert devraient se partager les portées avec leurs styles très différents.Brandon LaFell devra confirmer sa très grosse performance de dimanche dernier, tandis que Steve Smith tentera lui de continuer sur un 3e match consécutif à plus de 100 yards. Du coté de la O-LIne, la probable absence de Byron Bell pourrait permettre de voir évoluer Garry Williams et Bruce Campbell. L'experience de Williams et la puissance de Campbell pourrait déterminer le remplaçant numéro 1 de Bell.


Lorsque les Giants auront le ballon:

La Défensea étouffé le jeu au sol des Saints dimanche soir, l'absence du starter Ahmad Bradshaw devrait leur donner une raison de plus de faire de même face aux Giants. La très grosse pression mise sur Drew Brees par Charles Johnson, Thomas Keiser, conjugué à la domination qu'exerce actuellement les deux DT Edwards devra poser probleme à un Eli Manning en légère perte de vitesse et de confiance en ce début de saison. Le backfield défensif a réalisé une performance solide dimanche dernier et les DBs trouveront face à eux l'un des WRs les plus explosif de la ligue en la personne de Victor Cruz. Cependant, l'absence de Nicks et Hixon devrait permettre aux Panthers de se focaliser sur Cruz dès le début de la rencontre. Le rookie Luke Kuechly doit désormais montrer aux Fans pourquoi les Panthers l'ont selectionné avec le 10 e choix de la Draft en avril dernier.


Lorsque les équipes spéciales des Panthers seront sur le terrain:

Justin Medlock et Brad Nortman font le boulot jusqu’à présent sans commettre beaucoup d'erreur. Les retours de coups de pieds sont beaucoup plus efficace que l'an dernier et sur chacun de ses retours, le rookie Joe Adams fait sentir que tout devient possible... A quand son premier TD NFL?