samedi 29 septembre 2012

Il n'y a aucun probleme entre Steve Smith et Cam Newton.


Quelques jours après la rumeur (démentie par le joueur lui même) indiquant que le QB des Carolina Panthers Cam Newton avait fait appel à un "mental Coach", le HC des Panthers de la Caroline Ron Rivera a déclaré que son quart-arrière de deuxième année avait bien rebondi mentalement cette semaine après la lourde défaite 36-7 subie face aux New-York Giants en retransmission nationale.
"Il a été très bon cette semaine, vraiment très bon" a déclaré Ron Rivera à propos de l'attitude de Newton cette semaine lors des différents entrainements. "Il était en colère après la défaite. Il a été très affecté vendredi, mais lorsqu'il est arrivé lundi sur le terrain d'entrainement, il était de nouveau prêt à jouer. Je pense que la seule chose qu'il a à faire dans ce genre de situation est de continuer à travailler son jeu à travers ces situations et la bonne nouvelle, c'est qu'il ne laisse pas ces situations affecter sa préparation pour la semaine prochaine, c'est surement la chose la plus importante". En début de semaine, la chaine ESPN avait rapporté que Cam Newton avait fait appel à un "coach mental" cette saison afin de l'aider à faire face aux probables défaites et aux très grandes attentes que suscite sa seconde saison professionnelle. De retour à l'entrainement lundi, Newton a fermement démenti ce rapport en déclarant qu'il n'avait jamais consulté ce genre de psychologue du sport. Bien que son attitude ait pris un tour décevant pour les fans et certains de ses coéquipiers jeudi dernier dans le dernier quart-temps de la rencontre face aux Giants, Newton n'a jusque la, jamais caché son très grand dégout pour la défaite et son esprit de winner.
"Qui aime perdre? C'est une marée de Fans des Panthers qui tourne dans cette ville et les gens ont de très grandes attentes" déclara Newton. "Et quand je dis attentes, je ne veux pas dire subir des pressions, mais si les joueurs ne se fache pas sur le terrain lorsqu'ils perdent, alors cela veut dire que cette défaite est acceptée. Et je ne suis pas comme cela et personne dans cette équipe ne l'est. Nous n'allons pas accepter de perdre. Donc nous rentrons sur le terrain pour jouer chaque match comme si nous allions le gagner. Nous devons avoir cette mentalité et le désir de gagner tous nos matchs".
"Et si malheureusement cela n'arrive pas, vous ne verrez pas beaucoup de gars avec des visages joyeux dans cette équipe. Notre mot clé pour chaque match: Compete to Win".
Avec son discourt habituel, Cam Newton a refusé de mettre davantage l'accent sur le match de dimanche contre les Falcons. Les joueurs des Panthers entreront dimanche sur le terrain du Georgia Dome pour tenter de mettre un terme à une série de 4 défaites de suite face à l'équipe de Matt Ryan.
Pour Cam Newton, les Panthers ont besoin d'infliger aux Falcons leur première défaite de la saison afin de permettre à son équipe de rebondir après une défaite embarrassante en retransmission nationale. Dans les dernières minutes de cette rencontre face aux Giants, le vétéran Steve Smith avait parlé à son Quarterback au sujet de son comportement sur la ligne de touche. Il avait reproché au jeune QB de 23 ans de ne pas se tenir debout sur le bord du terrain avec ses coéquipiers dans le dernier QT de la défaite, préférant s'asseoir sur le banc avec une serviette sur la tête.
De son coté, Ron Rivera avait déclaré plus tôt dans la semaine qu'il aurait souhaité que Steve Smith ne garde son entretien avec Newton au seul secteur du vestiaire, plutôt que d'en informer la presse. Mercredi, Smith avait reconnu qu'il n'aurait pas du parler publiquement de cette fameuse discutions.
"Je n'aurais pas dû vous parler de cette discutions". "Hey, parfois, lorsque vous essayez d'aider, vous faite autant de mal que de bien". Cam Newton, qui ne s'était pas encore prononcé sur ces paroles de son WR jusqu'à mercredi, a répondu à la presse qu'il ne s'agissait la que d'une simple conversation avec celui qu'il appelle son «grand frère».
"Évidemment, il veut simplement me dire comment bien me comporter, de sorte à me dire lorsque quelque chose ne va pas. Je regarde Smitty comme s'il était mon grand frère et ses paroles ont un très grand impact sur la façon dont je joue et sur mon état d'esprit parce qu'il a déjà accompli et vécu beaucoup de choses dans cette ligue". "J'ai beaucoup de respect pour Smitty, et oui, il m'a parlé après le match, mais il m'a parlé le lendemain aussi, et sans doute il me parlera à nouveau dans le futur. Ses paroles sont très importantes pour moi car je sens que je peux parler avec Smitty de toutes les situations sur le terrain ou en dehors du terrain".
Le receveur vétéran, sélectionné à cinq reprises au Pro Bowl, pense que ses liens avec Newton en ressortiront bien plus fort et qu'ils ne feront que croître.
"Nous sommes bons" a déclaré Smith. "Hé, je le regarde comme un petit frère avec qui je vais combattre sur le terrain. Nous avons parlé presque tous les jours depuis que nous sommes devenus coéquipiers. Nous avons parlé tout au long de l'année dernière et nous continueront à parler cette année. J'espère que comme l'an dernier, en Février prochain, nous pourrons nous parler à Hawaï".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire