mardi 11 septembre 2012

L'analyse du match face aux Buccaneers.

Panthers 10 - 16 Buccaneers




L'Offense des Panthers:


Ce premier match de la saison 2012 était attendu par les nombreux fans des Panthers comme la confirmation que l'Offense et son stratège Rob Chudzinski allaient, une fois de plus, faire pleuvoir les stats à foison cette saison. Malheureusement pour nous, ce ne fut guère le cas, tant les choix offensifs, ainsi que les joueurs ne se montrèrent pas vraiment à la hauteur des attentes placés en eux. La O-Line sembla plus que fébrile et ne laissa que très peu de temps à un Cam Newton obligé à de nombreuses reprises de faire des choix risqué face à la grande pression imposé par la D-Line des Buccaneers. Comme l'an dernier, Newton tenta certaines passes hasardeuses qui conduisirent à deux nouvelles interceptions, dont une pouvant être mise au crédit du WR Brandfon LaFell. Le jeu au sol, quasi-inexistant (1 seul first-down au sol) n’inquiéta jamais la Défense des Buccs, alors que les arrivées de l'inter-saison laissaient entrevoir un Running-Game puissant et dévastateur. Enfin, le play-calling du Coaching Staff laissera lui aussi une sensation d'inachevé lorsque sur deux tentatives en Goal-line pour revenir au score en fin de rencontre, le staff décida d'envoyer Cam Newton par deux fois au sol sur deux actions consécutives alors que d'autres options (Mike Tolbert...) s'offraient à eux. Aux rayons bonne nouvelles, nous pourrons noter les très bons matchs de Louis Murphy et Greg Olsen qui comptabilisent 10 réceptions à eux deux pour 119 yards et surtout la confirmation que notre Smitty reste l'un des meilleurs WR de la NFL avec encore une fois un très gros match qui le vit catcher le cuir à 7 reprises pour 106 yards. Si cette partie laisse un grand gout d'inachevé aux Fans des Panthers, tout ne reste pas perdu pour autant. Les premières séances vidéos permettront aux staffs ainsi qu'aux joueurs de gommer certaines erreurs inutiles et la très bonne mentalité des joueurs à leur retour du vestiaire en seconde période laisse entrevoir une force de caractère qui sera très utile cette saison.


La Défense des Panthers:


Deux grosses questions concernant cette escouade se posaient avant le début de cette rencontre: Les blessures allaient elles enfin épargner le roster des Panthers et la Défense allait elle enfin relever la tête après une saison 2011 l'ayant vu terminer dans les bas fond des classements NFL dans de très nombreux domaines? Un début de réponse peut être apporté en regardant la prestation du revenant Thomas Davis, qui après être devenu dimanche le premier joueur NFL à revenir sur un terrain de Football après avoir subit 3 opérations chirurgicales sur le même genou, a conforté tout le monde sur son niveau de jeu, toujours à la hauteur de sa réputation de très gros frappeur. L'ancien Safety NCAA reconverti en Outside Linebacker à son arrivée chez les Panthers a réalisé un match plein avec seulement 2 plaquages mais une présence évidente sur de nombreux jeux défensifs des Panths. Bien aidé par son compère Jon Beason, qui termine encore une fois meilleur plaqueur de son équipe avec 10 tackles, les deux hommes furent au four et au moulin, contrôlant bien à l'aide des deux mastodontes Edawrds, Dwan et Ron, le Running-Game des Buccaneers. Le rookie Luke Kuechly parut quand à lui légèrement dépassé par les évènements, ne réalisant "que" 4 tackles, un chiffre loin des très bonnes prestations qu'il avait réalisé en pré-saison jusque la. Débordée en début de match face aux trois grosses cibles des Buccs, Vincent Jackson, Dallas Clark et Mike Williams, la Secondary se réveilla en seconde mi-temps, accordant beaucoup moins de yards, Josh Freeman ne terminant la partie qu'avec 138 yards aérien au compteur. Beaucoup plus réactive en seconde mi-temps, l'escouade Défensive n'encaissa qu'un seul Field Goal au cours des 3e et 4e quart temps après avoir permit 13 point en première période. A noter enfin les deux excellents match du nouveau venu Dwan Edwards qui termine la rencontre avec 6 plaquages, 1 sack et une très grosse présence dans le milieu de la D-Line ainsi que du Défensive-End très décrié ces derniers temps, Greg Hardy qui avec 8 plaquages et 1 sack a bel et bien démontré qu'il faudrait compter sur lui malgré sa pré-saison très médiocre. Pour terminer, nous noterons l'absence totale du DE vedette Charles Johnson, auteur de 2 tackles, qui traversa le match sans réelle conviction et qui ne mis à aucun moment la O-Line des Buccs en danger. A 72 millions de $, le rendement de CJ "Big Monney" devra être très rapidement revu à la hausse cette saison.

La Stat: Avec 5 yards au sol, le Wide Receiver Kealoha Pilares termine la rencontre comme le meilleur Panths au sol face aux Buccaneers...

L’homme du match pour les Panthers: Avec 7 réceptions pour 106 yards et 8 tackles et 1 sack, le WR Steve Smith et le DE Greg Hardy se partagent cet honneur pour cette Week 1 du coté des Carolina Panthers.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire