vendredi 7 septembre 2012

Thomas Keiser, l'année de la confirmation.


Thomas Keiser mesure encore tout les efforts qu'il a du consentir l'an dernier afin de gagner sa place dans une équipe NFL. Véritable star sur le Campus de Stanford ou son profil de Defensive-End lui permit de glaner 109 tackles dont 33 pour pertes, 3 fumbles forcés, 1 interceptions et 20 sacks, il fit ses premiers pas en NFL par la petite porte des Rookies non-drafté, réelle bataille de tous les instants ou chaque jours des Trainings-Camps peut être le dernier de sa carrière professionnelle. Léger pour le poste de DE en NFL, 115-118 Kg pour son 1m91, c'est à force de courage, de volonté et d'efforts qu'il réussit à convaincre l'an dernier le Coaching Staff des Carolina Panthers de lui donner sa chance. Après avoir assuré sa place dans le Practice-Squad de la Franchise de Caroline du Nord, c'est pour palier aux nombreuses blessures en fin de saison de la D-Line qu'il effectua ses grands débuts dans le monde de la NFL. Sans grand temps de jeu, passant aux postes de doublures, voire de troisième option aux deux postes de DE, il termina sa saison rookie avec une nomination pour le titre de Rookie of the Week lorsqu'en semaine 11, il réalisa 2 sacks sur le Quarterback des Detroit Lions Matthew Stafford accompagné de 5 tackles. 


Auteur de 11 tackles, 1 interception et surtout 4 sacks qui lui permirent de terminer la saison à la seconde place des sackeurs des Panthers en compagnie de Greg Hardy, avec seulement 8 matchs joué en 2011, c'est auréolé d'un nouveau costume que Keiser s'est présenté cet été aux Trainings-Camps des Panthers. Affuté, un peu plus volumineux suite à une longue préparation au printemps dernier effectué sur son ancien Campus de Stanford, il fit une nouvelle fois preuve de tout son talent lors des 4 matchs de pré-saison en réalisant 6 tackles, 3 passes déviées et 5 sacks (Première place NFL de la pré-saison en compagnie du DE des Jets Quinton Coples...) face aux O-Lines des Texans, Dolphins, Jets et Steelers. Véritable spécialiste du Pass-Rush, secteur de jeu ou les Panthers avaient été gravement défaillant la saison dernière, ses capacités contre la course devront encore être quelque peu améliorées pour faire de lui un DE complet et starter à part entière. Cependant, dans une rotation ou Greg Hardy peine à s'imposer définitivement, ou le Rookie Frank Alexander aura tout à prouver cette saison et ou la vedette Charles Johnson ne peut pas tout faire tout seul, Thomas Keiser et Antwan Applewhite auront à coup sur tous les deux cette saison, de grandes opportunités de démontrer tout leur talent au cœur d'une jeune Défense des Panthers qui ne fut pas à la hauteur de son Offense en 2011. 2012 sera t'elle l'année du Keiser à Charlotte...?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire