mardi 20 novembre 2012

Charles Johnson très frustré sur Twitter.


Le Defensive-End des Carolina Panthers Charles Johnson n'a pas souhaité parlé aux médias après la défaite de dimanche face aux Tampa Bay Buccaneers, mais il a tout de même fait part de son mécontentement sur certains de ses coéquipiers défensifs sur Twitter.
Hier matin, le Head Coach Ron Rivera a déclaré que son défenseur le mieux payé de l'équipe avait parfaitement le droit d'être critique envers la défense de son équipe, mais qu'il aurait préféré que cela reste au sein du vestiaire. "Je n'ai aucun problème avec cela" a déclaré Ron Rivera. "Il est l'un des Leaders de cette équipe. S'il voit quelque chose qu'il trouve inquiétant, il se doit très certainement de le souligner. Mais je pense que ce qu'il a fait n'est pas entièrement bon. Il a déclaré, que les gars, que tout le monde se devait d'avoir le bon type d'attitude. Je comprends cela à 100 pour cent. Je souhaitais même qu'il le fasse, mais derrière des portes closes, pas comme cela. Cela doit rester dans le vestiaire". Le Tweet de Johnson, survenu moins d'une heure après la défaite des Panthers 27-21 en prolongation contre Tampa Bay après avoir dilapidé une avance de 11 point au quatrième quart temps, avait été retweeté plus de 200 fois lundi après-midi.
"Je suis embarrassé d'avoir été en dehors du terrain sur ce dernier drive défensif! Certaines personnes étudient et travaillent plus fort que les autres et pour cela ils doivent être plus exposé dans le jeu # saynomore ".
Charles Johnson n'a pas regretté ses mots devant la presse hier, mais il a pris soin de préciser qu'ils n'étaient pas dirigé contre un joueur spécifique ou un Coach. "Je ne vais pas faire des excuses ou rien dans ce sens" a déclaré Johnson. "Je n'ai pas essayé de jeter la pierre à qui que ce soit ou quelque chose dans ce genre. C'était juste ce que je ressentais sur le moment".
Charles Johnson a du quitter le match au cours du deuxième quart temps lorsque sa tête a heurté le genou de son coéquipier Greg Hardy alors qu'il rushait ensemble sur le Quarterback Josh Freeman. Johnson a dû quitter le banc de touche afin de se soumettre à un test de commotion cérébrale avant de revenir dans le match. "Ils sont très prudents sur les commotion cérébrale" at-il dit. "C'était la première fois ou je passais par cela et vous devez passer par un long processus avant de pouvoir revenir sur le terrain. J'étais un peu énervé d'être dehors. Je ne cherchais pas à être impoli, mais j'avais vraiment très hâte de retourner sur le terrain".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire