mercredi 2 janvier 2013

Cameron Newton est fier de son équipe...


Après avoir terminé sa saison 2012 par une belle victoire en boitant sur le terrain des New Orleans Saints dimanche dernier, Cam Newton a tenu dans le vestiaire des visiteurs du Mercedes Benz Superdome un discours "postgame" à tout ses coéquipiers. Depuis son casier situé au milieu de la salle entre les joueurs offensif et défensif, le Quarterback de deuxième année a exprimé toute sa fierté à ses coéquipiers et ses Coachs pour ne pas avoir abandonné cette saison lorsque l'équipe était à seulement 2 victoires et 8 défaites. "Il nous a dit qu'il était fier de nous, à tout le monde, parce que cela aurait pu être très facile de lâcher prise et que personne ne l'avait fait" a déclaré le Head Coach Ron Rivera. Cette saison, Cam Newton a largement contribué à transformer la saison de son équipe très mal engagée (2-8) afin d'obtenir une fiche de 7-9 synonyme de seconde place dans la NFC Sud. Sous son impulsion, en remportant cinq de leurs six derniers matchs, les Panthers ont pu terminer leur saison 2012 en beauté en proposant un jeu Offensif impressionnant mené par un jeune franchise QB ne commettant que très peu d'erreurs. Avec des chiffres comparable à sa saison rookie record, Cam Newton a lancé pour 3869 yards, 21 Touchdowns et seulement 12 interceptions pour un QB Rating de 86,2. Associés à ses 741 yards au sol (devenant ainsi le premier QB a mener les Panthers dans le nombre de yards au sol) agrémentés de 8 Touchdowns, portant son total à 22 TD au sol lors de ses deux premières saisons professionnelles. Pourtant, au delà de ces chiffres, le début de saison de Newton furent bien différent, avec notamment quelques fumbles perdus et de nombreuses passes plus qu'approximatives qui avaient laissé libres court à de très nombreuses critiques. Il du également combattre cette saison de nombreuses questions sur son comportement. Depuis sa réaction quelque peu inappropriée lors de la conférence de presse suite à la lourde défaite face aux New-York Giants lors du Monday Night de la Week 3, l'aspect mental de Newton fut très contestée au niveau local et national. Mais, comme le Coaching Staff le souhaita tout au long de la saison, il fut sans cesse défendu par son équipe et mis en mesure de se détendre. "La chose la plus importante, bien plus que toute autre chose, c'est qu'il a fallu lui enlever beaucoup de pression sur lui-même" a déclaré Ron Rivera. "Il est arrivé au point où il n'a plus besoin d'essayer de tout faire sur le terrain et je pense que sur cette fin de saison vous avez tous pu juger de son évolution. Il a comprit les choses de façon schématique et il a comprit beaucoup de choses sur ses adversaires. Il a beaucoup travaillé sur ses principes fondamentaux afin de continuer à faire les bons choix". Après une lourde défaite de 22 points face à Denver à domicile ou il avait été sacké à sept reprises, Newton a commencé à jouer une partie de son meilleur football de la saison. C'est à cette période qu'il lança 176 passes consécutives sans aucune interception et sa participation active à 13 TDs sans aucun turnovers permit à la Franchise de Caroline du Nord d'enregistrer 4 victoires au court de ces six rencontres. Il a du également travaillé la plupart de la saison sans son Centre Pro Bowler Ryan Kalil et derrière une ligne offensive décimée par les blessures de ses titulaires. L'un objectif visé et maintes fois répété de Cam Newton en 2012 était de réduire ses turnovers, un objectif atteint avec cinq interceptions de moins cette saison que l'an dernier. Lorsque la presse l’interrogea une heure après la victoire 44-38 des Panthers contre les Saints de la Nouvelle-Orléans, le jeune QB déclara qu'obtenir une plus grande cohérence dans son jeu serait son plus gros objectif pour 2013. "Je dois être plus cohérent. Juste donner à mes gars plus de chances. Il y a beaucoup d'action ou pour lancer la balle en profondeur je tente de lancer "LA" balle parfaite et cela m'éloigne de l'objectif premier. Je lance le cuir à Louis Murphy, Brandon LaFell, Steve Smith, tous d'excellents athlètes et playmakers qui peuvent parfaitement rendre mon travail très facile". L'une des plus grandes questions au sujet de Newton en début de saison était posée sur ses capacités de leadership. Alors que la saison avançait, il fut de plus en plus actif sur la ligne de touche et il a été vu à de nombreuses reprises en train d'encourager ses coéquipiers plutôt que de s'asseoir seul sur le banc de touche. Face aux Saints, Cam Newton du sortir du jeu durant cinq jeux offensifs à la suite d'une blessure sur sa cheville gauche. Finalement revenu sur le terrain en boitant, il a terminé la rencontre en jouant blessé. Une abnégation qui a démontré son engagement envers l'équipe et saluée par Ron Rivera. "Nous sommes également fier de notre Quarterback pour la façon dont il a continué à se battre" a déclaré Greg Olsen suite au discourt de Newton. "Bien évidemment, cela a été une année décevante, il n'y a pas de victoires morales dans cette ligue. A la fin de la journée, ce fut une déception, il n'y a aucun doute à ce sujet. Ne pas faire les Playoffs est une déception dans cette ligue. Mais nous avons beaucoup de jours meilleurs qui nous attendent avec cette équipe". Newton avait déclaré plus tôt dans la saison que la plus grande leçon qu'il avait appris en 2012 avait été la persévérance. "(La saison) a été très difficile mentalement. Nous avons connu un début de saison avec beaucoup de hauts et de bas, mais nous avons simplement continué à nous battre. Nous avons quelques guerriers dans cette équipe et c'est un gros avantage d'entrer dans l'inter-saison en sachant que vous avez avec vous ces gars qui vont se battre jusqu'au bout à vos cotés".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire