vendredi 22 février 2013

Une piste régionale pour les Panthers lors de la Draft?


Le petit gamin joufflu de Wilmington (Caroline du Nord) a bien grandi depuis son enfance passée sur les bords de l'océan atlantique et sa cote n'a eu de cesse de grimper tout au long de l'année pour cette prochaine Draft 2013. L'ancien joueur de l'université de North-Carolina Jonathan Cooper est considéré comme l'un des meilleurs Guards de cette classe'13 (le second même, derrière Chance Warmack), une position qui historiquement, n'attire pas autant les foules que les Quarterbacks ou les Pass-Rushers, mais qui reste terriblement importante au bon fonctionnement d'une Offense de Football. Cooper, élu consensus All-American cette saison et lauréat du Jacobs Blocking Trophy de la conférence ACC (donné au meilleur Blocker de chaque Conférence NCAA) et le Guard vedette d'Alabama Chance Warmack sont tous deux en lice pour devenir le premier Offensive-Guard a être sélectionné dans le top 10 depuis la sélection de Chris Naeole au 10e pick en 1997 par les New-Orleans Saints. Dernièrement, le spécialiste NCAA de NFL Network Mike Mayock a indiqué que pour lui, Chance Warmack était le meilleur joueur de cette Draft'13 et que Jonathan Cooper n'était pas très loin derrière lui. Une grande satisfaction pour un joueur qui fut rejeté au niveau Pop Warner (la catégorie de Football des enfants de 5 à 16 ans au USA) pour son manque de condition physique. "J'étais juste un gamin un peu trop gras à l'époque. J'étais comme cela, mais je voulais jouer au football" a déclaré Cooper jeudi lors des premières interviews du Combine d'Indianapolis. "Du coup, j'étais le Waterboy pour l'équipe de mon frère durant deux saisons et j'ai finalement été en mesure de jouer lors de ma septième année de primaire. Cependant, j'étais un peu trop tendre dans le jeu, mais j'ai finalement pu apprendre et obtenir une certaine ténacité dans ma façon de jouer. A partir de la, j'ai été en mesure d'exceller sur le terrain". Suite à ses années de Lycée, il reçu des offres de bourses de toutes les Universités situées dans les deux états de Caroline et son père voulait qu'il aille étudier à la prestigieuse Université de Duke (située à Durham). "Mon père avait une opinion très élevé sur Duke. Il aimait l'aspect éducatif de cette université tout comme moi. Mais je sentais que je devais faire plus que ça. Je voulais privilégier le coté universitaire, mais aussi celui sportif et l'aspect social. Je n'étais pas certain que Duke serait en mesure de me fournir ces trois aspects" (Très réputé pour son programme universitaire de Basket qui remporta 4 titres Nationaux et qui a fourni de très grande stars à la NBA tous les ans: Christian Laettner, Elton Brand, Grant Hill, Kyrie Irving entre autres, le programme de Football côtoie plus souvent les saisons négatives depuis des années).
Son choix se porta finalement sur l'Université de North Carolina ou il termina son cursus sur une excellente saison senior, bien que l'offense très rapide du Head Coach Larry Fedora lui fit perdre quelques livres cette année. "Au cours de la saison, je suis descendu jusqu'à 129 Kg suite à la No-Huddle Running Spread Offense de Coach Fedora (qui permit au RB Giovani Bernard de glaner pas moins de 1228 yards et 12 TDs cette saison). Nous avons à peu près triplé le nombre de jeux de courses lors des entrainements. Cela a vraiment accéléré mon métabolisme, mais maintenant je suis revenu à mon poids de forme de 140 Kg et je sens la différence. Je sens vraiment que j'ai retrouvé toute ma puissance. J'ai repris mes grosses fesses et je suis à nouveau prêt pour être un joueur physique". Cooper (1m89) a du se remettre à manger un régime très calorique de pizza associé à un entrainement de musculation intensive afin de regagner tout le poids qu'il avait perdu durant la saison. Il espère effectuer au moins 35 reps au développé couché ce week-end lors du Combine. "Après tout ce que j'ai entendu sur lui cette année, je suis content de rencontrer ici Chance Warmack" a déclaré Cooper. "C'est un grand gaillard et un joueur d'une grande puissance. Il reçoit son joueur de ligne avec facilité et il le domine généralement sans trop de difficultés. Je sais qu'il ya un tas de bon Guards dans cette Draft" ajoute Cooper. "Mais j'aime la compétition donc je vais tout faire pour être sélectionné lors du premier tour. Et même si je ne suis pas le premier Guard a être sélectionné, je serai OK tout de même". Une cible qui serait plus qu'efficace dans la Ligne Offensive des Panthers ou pas moins de 4 joueurs différents se sont succédé au poste de Right Guard cette saison (Geoff Hangartner, Garry Williams, Thomas Austin et Jeff Byers).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire