jeudi 15 août 2013

domenik Hixon croit encore en ses chances.


Sur la touche la semaine dernière suite à des crampes chroniques aux jambes qui se sont ensuite transformé en une blessure à la cuisse, le nouveau Receveur des Carolina Panthers Domenik Hixon estime qu'il lui faudra encore une semaine de repos avant de pouvoir de nouveau participer aux entrainements en compagnie de ses coéquipiers. Les Panthers avaient signé Hixon lors de la dernière intersaison afin de le faire concourir pour le poste vacant de WR n°3 suite au départ de Louis Murphy aux New York Giants. Malheureusement, Domenik Hixon a depuis très peu foulée la pelouse du terrain d'entrainement de Spartanburg. Lors du mini-camp rookie, il avait du soigner une douleur aux ischio-jambiers de la jambe gauche qui l'avait obligé à pratiquer sur le vélo d'exercice la plupart du temps. A Spartanburg, il soigne désormais sa cuisse droite. "C'est la première fois que je ressents ce genre de douleurs, donc je vais essayer de comprendre pourquoi cela m'arrive t'il maintenant" a déclaré Hixon. "Tenter essayer d'évaluer cette blessure a probablement été la chose la plus difficile pour moi". Bien que ces blessures aux ischio-jambiers soient une première pour Hixon, les blessures du bas du corps ne le sont pas. Après s'être cassé le pied gauche lors de son Pro-Day en 2006, il s'est ensuite déchiré les ligaments du genou droit en 2010 et 2011, avant d'être mis à l'écart l'an dernier avec les Giants suite à une blessure à la cheville. A son arrivée à Charlotte, Hixon a été rapidement considéré comme le favori pour le poste de WR3, mais aujourd'hui ses ennuis aux ischio-jambiers ont permis à des joueurs tels que Ted Ginn Jr. et surtout Armanti Edwards d'engranger des points dans cette compétition. Hier, Domenik Hixon a indiqué qu'il pensait pouvoir encore obtenir suffisamment de reps cette pré-saison pour obtenir un bon timing avec le Quarterback Cam Newton, tout en sachant que le temps lui est désormais compté. "Oui, je prends les jours un par un. Je pense lendemain, en me disant que cela va s'améliorer pour moi. Lorsque vous voulez allez trop vite pour revenir, cela se transforme généralement en quelque chose de plus grave encore".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire