vendredi 6 septembre 2013

Dave Gettleman s'explique sur les derniers mouvements.


Le journaliste Max Henson du site Panthers.com à posé au General Manager Dave Gettleman quelques questions au sujet du Roster de la Franchise de Caroline. Certaines des réponses de Dave Gettleman sont tout à fait intéressantes. Voici le principal:

 Sur le maintien de deux Quarterbacks dans l'effectif au lieu de trois:
"Nous sommes dans une situation où vous voulez maximiser chaque place dans l'alignement. Nous sommes également dans une position où nous possédons un troisième QB de secours qui se trouve être l'un de nos receveurs (Armanti Edwards). Cela faisait partie de notre réflexion à ce poste. Notre décision finale était axées sur ces deux raisons et elle fut consolidée une fois que nous avons découvert la gravité de la blessure de Jimmy (Clausen)". Cette décision de conserver deux QBs au lieu de trois semble plus que logique. Jimmy Clausen avait été inactif lors des 32 dernières semaines de saison régulière et il est préférable d'utiliser cette place supplémentaire dans l'alignement sur une autre position où ils pourront utiliser plus de rotation.

Le cut du Receveur David Gettis:

"Ce fut une décision très simple. Je pense que vous devez toujours garder les 53 meilleurs joueurs possible. Je ne pense pas que garder quatre ou cinq "projets" soit nécessaire. Je ne crois pas à cela. Je crois que la meilleure solution, c'est de conserver les 53 meilleurs joueurs. 

Sincèrement, David Gettis a connu une pré-saison très encourageante. Mais le fait qu'il se soit re-blessé aux ischio-jambiers a été une grosse partie de cette décision. Vous devez comprendre que lorsque vous commencez la saison régulière, vous voulez donner 53 joueurs sains au Head Coachs. Les blessures survenues durant l'été sont bien évidemment une partie de ce processus". David Gettis a réalisé d'excellentes performances durant cette pré-saison et beaucoup de fans ont pensé qu'il avait définitivement gagné sa place dans les 53. Cependant, si sa blessure à la cuisse est vraiment sérieuse, alors la décision de ne pas le conserver est justifiée.

Pourquoi l'équipe a libéré le Cornerback Drayton Florence:

"Nous sommes très confiants à propos de ces deux jeunes joueurs (Josh Norman et Josh Thomas) ainsi que le rookie undrafted Melvin White. Ces trois gars sont capable de nous donner des big-plays et la maîtrise du ballon. Ce sont deux choses que vous ne pouvez pas enseigner. Avec JT et Josh, il s'agit vraiment d'une amélioration continue. Melvin est devenu très fort sur la fin et nous nous sentons très bien avec ces trois jeunes joueurs". Clairement la taille de ses Cornerbacks a été le point crucial pour Dave Gettleman et ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose. A travers toute la ligue, cette tendance des grands et physiques Cornerback correspond à l'émergence des Receveurs du calibre de Calvin Johnson ou Larry Fitzgerald (1m96 - 107 Kg et 1m91 - 100 Kg) qui semblent s'agrandir chaque année. Norman, Thomas et White sont tous des Cornerbacks mesurant au moins 1m83 et qui ont démontré tout leur potentiel au cours de cette pré-saison. Il est logique de penser au long terme à cette position et de continuer avec les jeunes joueurs.

Ses réflexions sur la ligne offensive:

"Ce que beaucoup de gens doivent comprendre, c'est que la ligne offensive, plus que tout dans une équipe, est un long processus. Ces gars-là doivent apprendre à jouer ensemble, à se mettre à l'aise les uns avec les autres, a avoir confiance les uns et les autres. Tout cela vient avec le temps et le jeu. J'ai été très gâté à New York avec un groupe de cinq gars qui a véritablement joué ensemble durant environ cinq ans. Lorsque vous avez l'embarras, vous réalisez combien il est important pour eux de jouer ensemble. Mais tout ça va venir, il faut simplement du temps, cela n'arrive pas du jour au lendemain. Mais ils sont tous très intelligents, très compétitif et très déterminé. Je me sens bien avec ce groupe". Malheureusement, le temps ne joue pas en faveur de Ron Rivera cette saison. Il faudra plusieurs surement semaines pour que cette ligne offensive new-look arrive véritablement a jouer ensemble et d'ici là, il sera peut être trop tard. Cette équipe doit commencer cette saison 2013 comme elle avait terminé la saison 2012 afin de créer une dynamique, car un autre départ poussif garantirait aux Panthers de rater les plqyoffs pour la cinquième année consécutive.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire