lundi 23 septembre 2013

New York Giants 0 - 38 Carolina Panthers.

New York Giants 0 - 38 Carolina Panthers



Le réveil des Panthers…



Cette rencontre revêtait une importance particulière pour deux équipes mal en point et qui n'avaient pas le droit à l'erreur. Au final, c'est un match a sens unique qu'on livré des Panthers revigorés face à des GMen inexistants…



A New York, le mal semble bien profond suite à ce véritable non-match ou rien ne s'est déroulé comme prévu. Rapidement mené au score, les Giants ont semblé faire illusion le temps du premier quart temps, ou après avoir recollé sur un touchdown au sol de David Wilson qui fut finalement annulé pour un Holding, ils ont semblé démotivés sur le terrain, ne réussissant à gagner qu'un très maigre total de 150 yards en attaque. Abandonné par sa Ligne Offensive, qui concéda pas moins de 7 sacks sur cette rencontre, le Quarterback Eli Manning ne put malheureusement pas non plus compter sur un jeu au sol défaillant et surtout très bien stoppé par le Front Seven des Panthers (60 yards au sol). Rapidement tourné vers le jeu aérien afin de tenter de profiter de la relative faiblesse d'une Secondary de Caroline décimé par les blessures (3 nouveaux starters sur les 4 postes), Eli Manning lança la 8e interception de sa saison en seulement 3 rencontres. Complètement dépassés dans tous les secteurs de jeu offensifs, les rares satisfactions se nomment Rueben Randle et Brandon Myers qui avec 73 yards à eux deux, ont semblé les seuls à tenter de redresser une barre bien vite lâcher par le reste de l'Offense. La Défense des GMen fut également à la peine sur cette rencontre face notamment à un Cameron Newton qui profitait enfin de jeu au sol inséré par le Coaching Staff dans le Play-Calling ce dimanche. Incapable de stopper le RB DeAngelo Williams ou le Quarterback des Panthers en début de partie au sol, l'escouade défensive a ensuite laissé beaucoup trop d'espaces dans le champs arrière aux Receveurs de Caroline. Le sursaut d'orgueil aurait pu venir sur une 4e tentatives et quelques centimètres sur la ligne des 1 yards tentées par les Panthers,  mais le Char d'assaut Mike Tolbert transforma cette tentative en 6 point pour les Panthers.





Du coté de Charlotte, les doutes planaient également sur le niveau de jeu offensif des Panthers après avoir laissé filer deux victoires possibles face aux Seahawks en week 1 et aux Bills la semaine dernière. Pourtant très menacé, le Coaching Staff a renversé la vapeur en revenant à un jeu fait pour le Quarterback Cameron Newton. Alors que celui ci n'avait couru que 9 courses lors des deux premiers matchs, principalement sur des actions ou ses receveurs étaient tous bien couverts, et sans aucun Touchdown au sol, le jeune Quarterback à ce dimanche, pu retrouver ses chevauchées au coeur des défenses qui avaient fait son succès lors de ses deux premières saisons en NFL. Bien aidé par le running back vétéran DeAngelo Williams, qui profite désormais de la grande majorité des snaps offensifs depuis la blessure de Jonathan Stewart (23 courses pour 120 yards), l'attaque de Caroline a pu tout d'abord installer un running gamme performant afin de libérer un peu d'espace et de pression défensive par la suite. Transparent depuis le début de la saison, le Receveur Brandon LaFell a sorti l'une de ses plus grosse performances professionnelles en cachant 53 yards et surtout 2 Touchdowns juste avant la mi-temps et au retour des vestiaires, donnât un avantage décisif à son équipe. Enfin, à court de solutions offensive dans la profondeur derrière l'immortel Steve Smith, le Staff des Panthers sait désormais qu'il peut compter sur l'incroyable pointe de vitesse du Receveur Ted Ginn Jr. En scorant son 2e Touchdown longue distance de la saison (40 yds face aux Bills et 43 yds face aux Giants), l'ancien 9e choix de la Draft 2007, longtemps considéré comme un énorme bust à la position de WR, égalise déjà son record de TD sur une saison en carrière, après seulement 3 rencontres. Défensivement, les Panthers ont à nouveau su s'appuyer sur un front seven dominant qui infligea pas moins de 7 sacks à Eli Manning. Muet lors des deux premières rencontres, le DE grec Hardy a ouvert son compteur avec 3 sacks tandis que les deux DT rookies Kawann Short et Star Lotulelei ont tous les deux obtenus leurs premier sac en carrière. Décimé par les blessures avant cette rencontre, le backfield défensif qui devait composer avec trois nouveaux titulaires, a répondu présent en étouffant petit à petit le jeu aérien des Giants, grâce notamment à l'excellente pression imposée par la première ligne.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire