mardi 10 septembre 2013

WEEK 1: Seattle Seahawks 12 - 7 Carolina Panthers.



Un Duel de Défense...


Cette rencontre entre les Seahawks et les Panthers promettait un très gros duel entre deux jeunes Quarterbacks au style de jeu très flashy. Au final, ce sont les deux défenses qui ont prit le pas sur les deux attaques en place, ne laissant aux spectateurs présent que 19 petits points entre ces deux équipes.



L'an dernier, la sélection au 3e tour du Quarterback Russell Wilson avait permit aux Seahawks de re-gouter aux Playoffs après avoir terminé la saison 2011 sur une fiche de 7 victoires et 9 défaites. Hier, le Quarterback de 24 ans a réussi à rendre une copie presque parfaite et ce malgré une pression constante subie de la part du Front Seven des Panthers. Constamment frappé et sous pression, Wilson a démontré sa très grande concentration en trouvant ses cibles à de nombreuses reprises alors que l'action offensive était bien mal engagé pour lui. Il termine la rencontre avec 25/33, 320 yards et 1 Touchdown crucial en fin de rencontre, qui plaça son équipe en avance après avoir couru toute la rencontre après le score. D'habitude si efficace, le jeu au sol a connu des difficultés hier, comme en témoigne les 43 yards amassés par Marshawn Lynch en 17 portées. Bien contenue en début de rencontre, l'Offense des Seahawks s'est ensuite tourné vers ses Receveurs pour avancer et les bonnes performances de Doug Baldwin (7 rec et 91 yards), Golden Tate (5 rec et 51 yds) ont été éclipsée en fin de rencontre par l'inconnu Jermaine Kearse, joueur non-drafté en 2012, qui sur une réception de 43 yards dans la End-Zone à 10 minutes de la fin du match, donna l'avance nécessaire à son équipe pour remporter la rencontre. Gros point fort de l'équipe en 2012, la Défense n'a pas réussi à correctement presser un Cam Newton qui évoluait derrière une O-Line remaniée. Avec 124 yards encaissés au sol, l'escouade est bien loin de ses statistiques de 2012 mais elle a réussi à contenir le jeu aérien des Panthers. Semblant à la peine lors des dernières minutes de la rencontre, elle a su provoquer le fumble crucial qui permettait aux hommes de Pete Carroll de débuter cette saison 2013 par une première victoire à l’extérieur.



Du coté des Panthers, comme l'an dernier, l'offense du Head Coach Ron Rivera cale dans le dernier quart temps pour voir la Franchise de Caroline perdre une rencontre qu'elle a pourtant mené durant près de 50 minutes. Le Quarterback Cameron Newton a rendu une copie sana faute avec 16/23 pour 125 yards et 1 Touchdowns, agrémentée de 38 yards au sol, mais il est resté muet au tableau d'affichage durant toute la seconde mi-temps. En l'absence du RB Jonathan Stewart, le vétéran DeAngelo Williams a rempli son rôle avec brio en cumulant 76 yards en seulement 16 portées (moyenne de 4,8 yds) et il aurait même pu être le héros de la soirée sur une belle course de 16 yards à 5 minutes de la fin de la rencontre avant de perdre le ballon sur un fumble provoqué par le Safety Earl Thomas sur sa propre ligne des 8 yards. Le nouveau Coordinateur Offensif Mike Schula a beaucoup recherché son Tight End Greg Olsen (5 rec et 56 yds) qui a malheureusement commis quelques drops couteux alors que l’éternel Steve Smith enchaine toujours les grosses performances (6 rec, 51 yds et 1 TD) à 34 ans. Défensivement, la Franchise des Panthers peut se targuer de posséder l'un des meilleurs Front Seven de la ligue. En pression constante sur le Quarterback adverse, la ligne défensive a tenu son rang bien aidé par le DT rookie Star Lotulelei (4 plaquages et constamment en prises à deux) et la star Charles Johnson (1 sacks et 1 fumble provoqué puis récupéré sur la même action). Malheureusement, la Secondary n'est toujours pas au niveau et les jeunes Cornerbacks des Panthers ont permit beaucoup trop de catchs importants alors que Russel Wilson lançait sous pression. Avec 300 yards encaissés par les airs et seulement 70 au sol, la Défense anti-aérienne des Panthers va devoir hausser son niveau de jeu si elle veut bonifier l’excellent travail du Front Seven devant elle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire