mercredi 27 novembre 2013

La causerie de la mi-temps a tout changé dimanche.


De nombreuses voix se sont élevées dans le vestiaire des Panthers à la mi-temps du match de dimanche au Sun Life Stadium de Miami, à commencer par celle du Head Coach Ron Rivera. Mais ce qui a le plus impressionné Ron Rivera n'était pas le volume de ceux qui ont prit la parole, mais la variété des joueurs qui ont parlé après une première période ou les Panthers étaient mené de 10 points sans réellement briller sur le terrain. En plus des anciens combattants habituels tels que le receveur Steve Smith, qui a indiqué qu'il voulait plus recevoir la balle en seconde période, d'autres vétérans comme le Centre Ryan Kalil et le Defensive End Greg Hardy ont décidé de parler également à leurs coéquipiers. Les Panthers ressemblait bel et bien à une autre équipe en seconde mi-temps, en empechant notamment les Dolphins d'inscrire le moindre points durant toute cette période. Cette victoire 20-16 a permis à cette équipe d'inscrire un nouveau record de la Franchise avec 7 victoires consécutives et cela n'était pas vraiment gagné à la mi-temps. Lundi, Ron Rivera a déclaré qu'il était bon d'entendre d'autres leaders émerger dans le vestiaire d'une équipe qui a déjà dépassé le total de victoire de son Head Coach sur une saison. "Une partie de notre raisonnement est de se comporter comme une équipe et de ne pas forcément à avoir à compter sur un seul leader. Nous préférons nous appuyer sur un groupe d'hommes qui peuvent se réunir et prendre des décisions importantes" a déclaré Ron Rivera lundi. "C'était assez intéressant à voir. Je pense que cela fait partie du processus de maturation que nous avons vécu cette saison". "C'est vraiment facile de toujours regarder vers le Quarterback et d'attendre qu'il vous donne les jeux. C'est très facile de toujours compter sur les vétérans comme Smitty ou Jordan Gross sur le terrain. Maintenant vous commencez à voir différents joueurs prendre la parole et compter au sein du vestiaire. Vous voyez les Kalils, les Greg Hardy, les Charles Johnson et d'autres encore. Je pense que c'est très important parce que maintenant la responsabilité n'est pas seulement celle d'une personne. C'est l'ensemble de l'unité qui est responsable désormais". Pour respecter le code du vestiaire, Ron Rivera n'a pas voulu révéler les noms des joueurs qui avaient prit la parole dimanche à la mi-temps. Mais Greg Hardy a indiqué que les joueurs de ligne défensive avaient largement parlé de de leur piètre performance en première mi-temps, sans se cacher derrière aucune excuses. "J'ai beaucoup pensé à Chuck (Charles Johnson) durant la première période et comment sa présence nous manquait" a déclaré Hardy. "J'ai perdu un peu de ma concentration et ce n'est pas quelque chose dont Chuck serait fier. Ce n'est pas quelque chose dont le Coach est fier. Quand quelqu'un nous demande de faire quelque chose pour cette équipe, nous le faisons et c'est ce que nous avons fait en seconde période". Après avoir sacké Ryan Tannehill qu'à une seule reprise en première période, la D-Line des Panthers a augmenté sa pression dans la seconde moitié, sackant deux fois Tannehill et le frappant à plusieurs reprises. "Charles est un leader émotionnel dans cette équipe, je pense que Greg a ressenti le besoin de hausser son niveau de jeu pour lui et c'est ce qu'il a dit dans le vestiaire à la mi-temps" a déclaré Ron Rivera. "Il y a eu des choses vraiment très intéressant dans ce vestiaire à la mi-temps. Les gars ont dit des choses censées et intelligentes. C'était exceptionnel". Ryan Kalil, élu comme Capitaine pour la première fois cette saison, a été déçu par le jeu de la ligne offensive durant la première periode. Kalil a indiqué à ses coéquipiers que certaines affectations ratées à l'avant avaient conduit à des possessions ratées en "three and out" et des bonne position sur le terrain pour l'attaque des Dolphins. "Cela n'a vraiment pas été une bonne première mi-temps pour nous, mais le bon côté des choses, c'est que nous avons tout de même remporté la victoire. Une victoire laide est tout de même une victoire" a déclaré Kalil. "Je pense que c'est bon pour nous à long terme". Smith a été la cible de Cameron Newton à quatre reprises dans la seconde moitié (le même total que lors de la première mi-temps) et il a réalisé son plus long gain lorsqu'il a capté une passe de 19 yards de Cam Newton pour convertir une 4e et 10 lors du Drive gagnant. Steve Smith a déclaré qu'il pensait que les Panthers s'étaient montrés «paresseux» face à une équipe Dolphins avec une fiche de 5-5 et très largement impliqué dans un scandale de harcèlement. "Nous avons sous-estimé cette équipe" a déclaré Smith. "Ils ont une très bonne équipe et une grande défense. Leur ligne défensive nous a posé beaucoup de problèmes. Nous ne nous attendions pas à ca. Nous avons donc dû nous améliorer et nous améliorer rapidement car il devenaient plus que dangereux". Le Cornerback Captain Munnerlyn, l'un des joueurs en difficultés lors de la première période après avoir octroyé deux longs gains au Receveur Mike Wallace, a accepté le blâme pour sa couverture plus que moyenne lors de la réunion de la défense à la mi-temps. "Il a pris l'entière responsabilité de son jeu à la mi-temps" a déclaré le Coordinateur Défensif Sean McDermott. "Les gars sont assez responsable et fort mentalement pour aller de l'avant et terminer le match encore plus fort. C'est exactement ce qu'il a fait et je ne saurais être plus fier de lui pour cela".
Ron Rivera était heureux de partager la parole avec ses joueurs, mais le Head Coach de troisième année a toujours le dernier mot à la mi-temps. "J'ai toujours dit ce que j'avais à dire" a déclaré Ron Rivera. "Croyez-moi, je reçois mon temps et je l'utilise à bon escient".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire