vendredi 20 décembre 2013

Greg Hardy parle de renouvellement de contrat.


Greg Hardy a fait ce qu'il fallait en 2013, sur le terrain et en dehors. Maintenant, le temps est venu pour lui et son agent de discuter d'une prolongation de contrat avec le General Manager Dave Gettleman, afin de façonner l'équipe à venir pour les prochaines années. Cette semaine, Greg Hardy a déclaré au Charlotte Observer qu'il accepterait une petite réduction de salaire pour rester à Charlotte, mais le terme "petit" est le mot clé de cette déclaration. "Je vais accepter une petite réduction pour cette ville. Je veux toujours ce que je mérite ou ce que je pense être proche de ce que je mérite" a déclaré Hardy. "Mais je vais certainement accepter une petite réduction pour cette ville de Charlotte".
Cette saison a encore une fois été une grande saison pour le Defensive End drafté seulement au 6e tour en 2010. Avec  8,0 sacks et 8 Hurries (le meilleur des Panthers dans cette catégorie), le DE de 25 ans a prouvé aux Panthers, mais également à travers la ligue toute entière, qu'il était un joueur capable d'apporter à une Ligne Défensive. Grâce à son personnage du "Kraken" et en affirmant qu'il a étudié à 'Poudlard' lors du Sunday Night augmente également sa visibilité à travers la ligue, faisant de lui l'un des favori des fans du BOA Stadium, une autre caractéristique indispensable qui sera aussi évoquée lors des négociation. Cette année, Greg Hardy termine son contrat Rookie à faible coût puisque les Panthers ne le paient que 1,350M$. Désormais, il est sur le point d'obtenir l'un des plus grosses augmentations de salaire dans l'histoire de l'équipe. "Je ne vais mettre aucun numéro sur la table. Je sais que je suis ici depuis une longue période maintenant" a déclaré Hardy. "La seule chose que je veux, il va toujours y avoir des hauts et des bas dans les transactions, c'est d'être payé à ma juste valeur". Le joueur de quatrième année fais partie des bons joueurs qui possèdent le bon agent, en l’occurrence Drew Rosenhaus, l'un des plus durs en affaire de la ligue. Autrement dit: Drew Rosenhaus ne lui permettra pas d'accepter un accord largement sous sa valeur du marché, le faire serait pénalisant pour lui, mais également pour ses nombreux autres clients. Le Staff des Panthers et Rosenhaus ont jusqu'à présent toujours fait bon ménage avec les signature de plusieurs contrats lors des dernières années (notamment Charles Johnson, Jon Beason et Greg Olsen). Cependant, il n'a encore jamais travaillé directement avec Dave Gettleman, qui a prit ses fonctions de General Manager l'été dernier en Caroline. C'est ici que l'eau devient un peu trouble. A en juger par les derniers mouvements figurant sur ce poste lors des dernières années, il est difficile d'imaginer que Dave Gettleman soit véritablement placé en position de force dans cette affaire. La saison 2013 a mis l'accent sur plusieurs coupes qui étaient plus que nécessaire dans le Salary Cap des Panthers afin de corriger bon nombres d'erreurs passées. En Mars 2013, les Browns de Cleveland ont signé le DE/OLB Pass-Rusher Paul Kruger avec un contrat de 5 ans d'une valeur de 40,500,000$. Une grosse récompense pour une saison exceptionnelle où le joueur avait amassé 9,0 sacks en seulement 15 matchs. Greg Hardy, qui est plus jeune et plus talentueux, possède lui un CV bien mieux établi et une polyvalence que Kruger n'a pas. Étant donné que Gre Hardy n'a que 25 ans et qu'il a totalisé 20,0 sacks au cours des deux dernières années, il est tout à fait possible d'imaginer un contrat de 6 ans tournant autour des 70,000,000$. Si cela est le cas, le terme employé de "petite réduction" sera vraiment primordial et un accord d'une valeur 60 millions de dollars sur plusieurs années serait plus envisageable. La balle est désormais dans les mains de Dave Gettleman et cette décision pourrait être l'une des plus difficile à faire de son court mandat. Une décision rendue encore plus compliqué par les bonnes prestations actuelle de Mario Addison, Wes Horton et Frank Alexander, qui tous ont montré d'excellentes choses en 2013.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire