mercredi 2 juillet 2014

Thomas Davis veut être un Panther à vie.


Le Linebacker des Carolina Panthers Thomas Davis va bientôt débuter sa 10e saison dans la NFL, toutes sous les couleurs de la Franchise de Caroline. Après s'être déchiré les ligament croisé antérieur du genou droit à trois reprises, il a retrouvé le terrain les trois fois. Chaque fois, les Panthers sont resté à ses cotés. Après une saison record en 2013, les Panthers ont souhaité lever une option de deux années supplémentaires prévues dans le contrat de Davis pour un bonus de 5 millions de dollars. De son coté, Thomas Davis ne prend pas ces marques de fidélité à la légère. Sans cette option, il a déclaré qu'il aurait sans doute pris sa retraite. "Si je continue à jouer au football et à représenter une organisation, cela sera obligatoirement avec l'équipe qui m'a soutenu durant toute ces épreuves et qui n'a jamais renoncé à moi" a déclaré Davis, 31 ans, en regardant droit dans les yeux le journaliste du Charlotte Observer. "Mon état d'esprit est celui ci, je vais jouer pour les Panthers ou j’arrêterais de jouer au football". Cette restructuration de contrat signé en février dernier était la troisième en quatre ans pour Davis. Les Panthers avaient déjà par le passé renégocié l'accord de Davis en raison de ses différentes blessures blessures et de la position du plafond salarial de l'équipe. Sélectionné en 14e position globale par les Panthers en 2005, Davis s'était tout d'abord déchiré son ligament ACL droit au milieu de la saison 2009. La seconde fois, c'était moins d'un an plus tard, lors d'exercices sans contact durant une séances d'entraînement d'off-saison. Il se déchira ce ligament une troisième fois lors du  deuxième match de la saison 2011. Thomas Davis a toujours déclaré qu'il n'avait jamais considéré sa retraite sportive après cette troisième blessure consécutive et qu'après un entretient avec le Head Coach Ron Rivera et le propriétaire de l'équipe Jerry Richardson, ils avaient décidé tout les trois qu'une place dans l'équipe serait là pour Davis s'il pouvait se remettre en état de jouer. Il est aujourd'hui le premier joueur dans l'histoire de la NFL à revenir de trois ruptures du ligament LCA au même genou. Avec pas moins de 105 plaquages en 2012 et 123 en 2013 (avec un sommet en carrière de 4 sacks), il fut élu comme le joueur défensif NFC du mois de Novembre. "C'était à eux de prendre la décision de me garder ou pas" a déclaré Davis. "Et heureusement pour moi j'ai joué assez bien pour leur donner envie de me conserver". Cette année, l'attelle de genou noir qui ornait son genou depuis des années a enfin disparu. Davis a indiqué qu'il se sentait à nouveau en confiance avec son genou et qu'il considérait avoir retrouvé toute ses capacités athlétiques. Il peut en effet désormais changer de direction plus facilement sans ressentir de gênes ou de limites dans ses mouvements. Même le toujours prudent Ron Rivera a dû admettre que Davis avait l'air plus rapide sans cette attelle. "Mais je préfère tout de même le voir s'entrainer avec. C'est plus rassurant" a déclaré Rivera. "C'est bon de le voir se déplacer comme avant. L'an dernier, à cette période de l'année, il est venu vers moi et m'a dit: 'Vous savez Coach, c'est très agréable de travailler sur moi et de ne plus travailler que sur mon genou.' Ce sont des choses très bonne à entendre". Il en est certain, Thomas Davis ne jouera pour personne d'autre dans la NFL. Très bien installé dans la communauté de Charlotte, il a une vie confortable avec sa femme, Kelly et leurs enfants. Tous les deux, ils organisent de très nombreux événements annuels avec son organisation caritative la "Thomas Davis defending Dreams Foundation". "Mes enfants grandissent bien ici et je veux être à la maison avec eux" a déclaré Davis. "C'est la situation parfaite pour moi maintenant. Nous avons pris il y a longtemps maintenant, la décision que la ville de Charlotte était notre maison. C'est ici que nous voulons être". Bien que Thomas Davis ait connu de longues période de réhabilitation physique durant trois ans, il est heureux de l'avoir fait pour son équipe de cœur. "Vous essayez de créer une relation empreinte de loyauté et de confiance avec vos différents joueurs,. C'est un processus très long et difficile et cela ne fonctionne pas toujours" a déclaré Rivera. "Il faut être honnête et vous devez rester droit dans ces relations".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire