dimanche 17 mai 2015

DeAngelo Williams, le "Classy Guy" des Panthers...


Les derniers mois ont vu de nombreux mouvements affecter les différentes Franchises NFL et de grands noms ont changé d'équipes. Malgré la perte, programmée, du Defensive End Greg Hardy parti purger sa suspension chez les Dallas Cowboys, le départ du Running Back DeAngelo Williams restera le grand crève cœur des Fans des Carolina Panthers cette saison. Autant impliqué sur que en dehors du terrain pour la Franchise de Caroline du Nord, le numéro 34 restera à jamais l'un des meilleurs joueurs ayant porté le maillot des Panthers. Sélectionné au premier tour de la Draft 2006 (27e choix général) suite à une immense carrière universitaire qui le vit cumuler 6026 yards et 55 Touchdowns en 969 courses (6,2 yards de moyenne par course) pour les Tigers de l'université de Memphis, celui qui termina à la 7e place au vote du Heisman Trophy 2005, devint immédiatement une partie intégrante de l'Offense de Jon Fox et des Panthers. Totalisant 1432 courses pour 6846 yards et 46 Touchdowns au sol, complétés par 178 réceptions, 1621 yards et 7 Touchdowns par les airs, DeAngelo Williams est aujourd'hui le meilleur coureur à avoir porté l'uniforme bleu et blanc des Panthers. Avec pas moins de 7 records de l'équipe (plus grand nombre de yards au sol, de touchdowns au sol, de yards au sol sur une saison....), D-Will comme les Fans aimaient à l'appeler a tout autant marquer l'histoire des Panthers grâce à sa personnalité très appréciée par tous. Très impliqué dans la communauté de Charlotte, il a énormément œuvré dans la lutte contre le cancer, une maladie qui le vit perdre sa mère et 4 de ses tantes. Personnage atypique et très humble sur et en dehors du terrain, celui qui porte le numéro 34 en honneur à son idole de jeunesse le Heisman Trophy 1998 Ricky Williams, devra désormais s'associer à Le'Veon Bell dans le puissant Backfield Offensif des Pittsburgh Steelers. Adversaire de son équipe de cœur le 3 septembre prochain lors du dernier match de pré-saison, DeAngelo Williams restera un personnage très aimé du coté de Charlotte et de ses Fans...


samedi 16 mai 2015

5 joueurs signés dans le Roster cette semaine.

Le Fullback Lee Ward

Les Mini-camps rookies sont l'occasion de voir pour la première fois les jeunes rookies fouler les pelouses sous leur nouvelles couleurs mais également de proposer des essais "tryouts" à de nombreux joueurs non draftés ou non-signé l'an dernier. C'est ainsi que pas moins de 35 joueurs avaient été invités par le staff des Panthers pour ce mini-camp dans l'unique but de découvrir de nouvelles pépites afin d'apporter le maximum de compétition lors du prochain Training Camp. Ainsi, 5 de ces 35 joueurs ont signé un contrat afin d'incorporer le roster de 90 joueurs prévu pour le TC. Ces 5 joueurs sont l'ancien Tight End de Coastal Carolina Jamie Childers, le Defensive End de Villanova Rakim Cox, le Guard de Central Florida Jordan McCray, le Centre de South Florida Ronald Patrick et le Fullback de Stanford Lee Ward. Véritable journey man de la NFL, le TE Jamie Childers a connu à 28 ans trois équipes NFL sans jamais être aligné lors d'un match NFL. A 24 ans, le DE Rakim Cox a quand à lui, connu le Practice Squad des Vikings, Dolphins et Patriots lors des deux dernières saisons. Signé comme rookie non drafté par les Packers en novembre de l'an dernier, le Guard Offensif Jordan McCray n'a lui non plus, pas encore foulé les terrains de la NFL en match officiel. Le Centre/Guard Ronald Patrick fut starter durant deux saisons au sein de l'Offense de South Carolina. Signé comme rookie non drafté l'an dernier par les Steelers, il n'a connu que le PS de Pittsburgh. Enfin, le Fullback issu de l'université de Stanford Lee Ward est le nom le plus connu de cette liste. Titulaire au cours de 3 de ses 5 saisons passées sur le campus de Stanford, Lee Ward a ouvert la voie à l'excellent Running Game des Cardinals (Tyler Gaffney 1709 yards au sol en 2013 et Stefan Taylor 1530 yards au sol en 2012). Considéré comme le Fullback le plus puissant de cette cuvée 2015 (35 reps au bench press, plus que la majorité des OL cette année), il possède le profil type du Fullback "col bleu" utilisé dans le jeu au sol des Panthers.

DE Rakim Cox

Greg Olsen classé à la 89e place du Top 100 NFL.


Le Tight End des Carolina Panthers Greg Olsen a eu le plaisir cette semaine de voir son nom être classé à la 89e place du Top 100 NFL 2015. Auteur de la meilleure saison de sa carrière l'an dernier avec pas moins de 84 réceptions pour 1008 yards et 6 Touchdwons, Olsen, l'un des piliers de l'offense de Caroline, avait également feté en janvier dernier sa première participation au Pro Bowl. "J'espérais voir mon nom dans ce Top 100, mais je m’imaginais même un peu plus bas dans ce classement. Je sais que je ne suis pas le joueur le plus flashy ou celui dont on parle le plus à ma position, mais je suis très fier de ce que je fais dans cette équipe et je suis heureux de ce classement, cela me prouve que je suis bel et bien respecté pour cela". Récompensé par le staff il y a quelques mois avec une prolongation de contrat de 3 ans et 22,5 millions de $, le TE devrait encore profiter l'an prochain du duo Kelvin Benjamin - Devin Funchess pour accroitre son influence sur le terrain pour les Panthers.

Tous les Rookies des Panthers sont signés.


Le Receveur Devin Funchess ayant signé son contrat rookie en début de semaine, les 5 rookies sélectionnés par le staff des Carolina Panthers lors de la dernière Draft NFL sont désormais sous contrat en Caroline. Devant attendre la fin des cours universitaires pour pouvoir débuter les entrainements avec leur nouvelle équipe, c'est maintenant début juin que ces 5 joueurs pourront rejoindre définitivement leur nouveau coéquipiers.

jeudi 14 mai 2015

Brandon Wegher, un diamant brut à Charlotte?

Brandon Wegher sous les couleurs d'Iowa lors de l'Orange Bowl 2010

Etincellant lors de l'Orange Bowl 2010 face à l'université de Georgia Tech, le Running Back d'Iowa Brandon Wegher avait amassé 113 yards et 1 Touchdown en seulement 16 courses (meilleure performance d'un Freshman dans l'histoire d'Iowa...) pour donner la victoire 24-14 à son équipe. Ce jour la, Wegher semblait être au sommet de la NCAA et beaucoup voyait en lui l'un des futurs grands RBs draftés par la NFL. Ce fut pourtant le dernier match de Wegher disputé pour son État natal. Ce qui a ensuite suivi fut un très long parcours de trois saisons qui le virent effectuer pas moins de trois changements d'école, de multiples arrestations et la naissance de son premier enfant. Cette paternité a sans doute été le déclic qui le força à grandir. Lui et sa fiancée, Megan Glisar, élèvent désormais leur fils de 4 ans dans le Dakota du Sud, où Glisar fut une athlète nommée All-American en saut en hauteur. Suite à toute ces différentes épreuves, Brandon Wegher retrouva les terrains de football il y a deux ans au Morningside College (Iowa), où il pulverisa la saison dernière le record NAIA de yards au sol avec 2610 yards. Après avoir convaincu le Coaching Staff des Panthers que ses ennuis judiciaires étaient bel et bien derrière lui, Wegher fut l'un des 10 Rookies Undrafted signés par la Franchise de Caroline la semaine dernière. Lors du minicamp rookie organisé par son équipe, Brandon Wegher déclara à la presse être très reconnaissant d'obtenir une occasion de réaliser son rêve. "Lorsque j'ai parlé au staff (des Panthers), je leur ai dit que j'étais désormais concentré à fond sur le Football et que je ne voulait pas revenir en arrière. C'est une grande chance qui m'est donné, il me suffit de venir ici, d'avoir faim et de travailler pour cet objectif". Recruté par l'université d'Iowa en 2009, après une dernière saison de lycée record (3238 yards au sol...), qui le vit mener son lycée de Sioux City à un championnat de l'état, il effectua une saison Freshman dans la même veine en glanant pas moins de 641 yards et 8 TDs au sol, un record pour les Hawkeyes, une université qui propulsa des RBs de la trempe de Shonn Greene en NFL. Mais ses ennuis débutèrent au mois d'Août suivant lorsqu'il quitta précipitament le programme pour desWegher suivante a disparu, laissant le  programme pour de vagues «raisons personnelles». Recruté alors brièvement par Oklahoma sans jamais jouer de match pour les Sooners, il s'engagea à l'automne 2011pour l'université de Western Iowa mais il était devenu inéligible pour jouer au football. Arrêté pour des accusations de délit d'ivresse publique et insulte à un officier de police, les charge furent rejeté, mais le mal était déjà fait. Reconnu coupable d'accusation d'agression et condamné à une période de probation de six mois, Brandon Wegher semblai à cette époque définitivement perdu pour le Football. "J'ai grandi, j'ai beaucoup muri. J'ai un fils et une fiancée désormais et ces deux personnes là m'ont vraiment forcé à grandir. Je l'ai fait et j'ai vraiment tout fait pour obtenir une seconde chance de jouer au football. Maintenant les choses sont bonnes pour moi". Wegher a indiqué avoir été très honnête et direct sur son passé lorsqu'il rencontra les scouts des différentes équipes avant la Draft. "Des choses folles ont été dites à mon sujet avant la Draft. Je voulais simplement rétablir la vérité sur mes erreurs passées. Je ne peux pas changer ce que j'ai fais avant. Je ne changerais pas mes décisions, car toutes ces épreuves m'ont forcé à devenir celui que je suis aujourd'hui". Le Head Coach des Panthers Ron Rivera a déclaré que l'équipe était au courant des problèmes hors terrain de Wegher. Mais au cours du processus de vérification des antécédents, les Panthers ont constaté que Wegher avait tout fait pour éviter les problèmes lors de ses deux dernières années tout en Morningside. "Il a connu quelques situations difficiles dans sa carrière universitaires, il a reconnu et il l'a surtout réalisé. Il a vraiment fait en sorte de changer sa vie" a déclaré Rivera, qui apprécie la franchise de Wegher à discuter de son passé. "Il va vous parler de tout avec une grande franchise, il ne se cache pas derrière quoi que ce soit. Il est très direct et cela a été très agréable de s'asseoir et de discuter avec lui. Je sais qu'il est conscient de la grande opportunité qu'il peut obtenir ici". Wegher attribue beaucoup de son mérite à sa compagne Megan Glisar, qui a commencé sa carrière en athlétisme à l'université d'Iowa avant de tomber enceinte. Après avoir donné naissance au petit Brody, Glisar a transféré à Morningside, où elle est devenue champion national NAIA au saut en hauteur. "Nous sommes tous les deux des sportifs. Nous sommes tous les deux très occupé. Nous devons à la fois élever notre fils et nous consacrer à nos objectifs sportifs". Brandon Wegher, qui a travaillé pour la société de construction de son père à Sioux City, n'a jamais perdu son objectif d'évoluer un jour parmi les professionnels. A désormais 24 ans, Brandon Wegher est l'un des six RBs présent actuellement dans le Roster des Panthers. Cette liste comprend un autre rookie sélectionné au cinquième tour de la dernière Draft, l'ancien RB de l'université d'Aburn Cameron Artis-Payne, un coureur physique difficile à plaquer, dont l'ensemble des compétences est assez similaire à Wegher, selon Ron Rivera. Doté d'un physique rugueux (1m80 et 98 Kg) Wegher a démontré de très bonnes dispositions lors du minicamp rookie la semaine dernière (il a couru le 40 yards en 4,48 secondes lors du pro day d'Iowa State). "Je pensais avoir une petite chance d’être drafté, mais je suis ici aujourd'hui et je dois tout donner. Je dois avoir de grands objectifs afin de me faire ma place dans cette équipe. Je suis très reconnaissant envers le staff pour m'avoir donné cette opportunité. Pour eux, je vais tout donner sur le terrain, faire tout ce que je peux pour cette organisation."


mercredi 13 mai 2015

dimanche 10 mai 2015

David Mayo, de la grange à la NFL...



Selectionné au 5e tour par les Carolina Panthers grace à un pick compensatoire, le Linebacker David Mayo n'a pas connu les gloires de la NCAA avant de faire son entrée dans la grande ligue professionelle. Né à Scappoose dans l'Oregon, le jeune David Mayo ésperait effectuer sa études dans l'une des deux celebres universités de son état natal. Malheureusement pour lui, ni les Ducks d'Oregon, ni les Beavers d'Oregon State ne lui proposèrent de bourse d'étude et c'est du coté du Santa Monica College qu'il dut débuter son cursus universitaire. Issu d'une famille modeste, la question du logement situé à Los Angeles fut la plus grande difficulté qu'il dut rencontrer avant de débuter sa saison de Football en 2011. C'est à cette époque qu'il rencontra une personne qui lui proposa d'aménager dans sa grange, située au fond de son jardin pour un loyer d'environ 450$ par mois. Cette grange, composée de 4 murs et d'un plancher en béton ne comportait ni l'electricité, ni l'eau courante et c'est issu d'une rallonge qu'il pouvait s'eclairer le soir ou se chauffer en hiver lors de la courte période hivernale californienne. "La propriétaire m'avait installé une rallonge de sa maison pour que je puisse brancher ma lampe et mon ordinateur. Pour mes besoins, j'avais accés à la douche et à la cuisine de sa maison, ils me laissaient meme une place dans un placard pour ma nourriture". Ce choix, David Mayo l'a fait afin d'obtenir une chance de jouer à un certain niveau de Football, plutot que de tenter sa chance dans un plus petit college près de chez lui. Nommé dans la All Pacifique Conference Team à Santa Monica, il fut reperé par le nouveau Head Coach de l'université de Texas State Dennis Franchione (ancien HC de TCU, Alabama ou Texas A&M notament) en 2012, une nouvelle étape importante dans son chemin de croix. En proie à des blessures lors de ses deux premières saisons dans le Texas (ménisque en 2012 et ligaments du genou en 2013) il éxplosa à la face du monde NCAA en devenant l'année suivante le second meilleur plaqueur du pays avec pas moins de 154 plaquages dont 5 pour pertes, 2 sacks et 3 fumbles forcés. Non convié au Combine d'Indianapolis, c'est lors du Pro Day de son université qu'il put faire étalage de ses grosses qualités athlétiques en courant le 40 yards en 4,7 secondes, un temps qui le placait dans le Top 10 des Middle Linebackers. Intéressés par son profil atypique, le staff des Panthers fut le seul à lui faire passer une visite des installations suivie d'un workout privé. Une visite ou Mayo rencontra en personne le Defensive Player of the Year 2013 Luke Kuechly. "Je peux beaucoup apprendre de lui. Il donnera le ton et je n'aurais qu'à suivre ce qu'il me dira. Ca va etre génial, je suis très heureux de pouvoir jouer à ses cotés". Drafté au 5e tour il y a quelques jours, David Mayo a déjà signé un contrat qui devrait lui rapporter environ 2,3 millions de $ sur les 4 prochaines années, de quoi lui éviter de devoir à nouveau dormir dans une grange au fond d'un jardin. "Ce fut une période assez folle pour moi, mais c'était ma décision et le prix à payer pour pouvoir accrocher une bourse dans une université de Division IA. Je sentais au fond de moi que je méritais cette chance et que j'avais le niveau pour y évoluer". Un joueur et une histoire atypique, comme la Franchise de Caroline et son propriétaire Jerry Richardson les aime...


La location de David Mayo durant ses années à Santa Monica


samedi 9 mai 2015

Les choix de draft des Panthers en détails.

1st Round: OLB Shaq Thompson WASHINGTON


La surprise du chef... Les analystes s'attendaient à voir le staff des Carolina Panthers selectionner un Tackle Offensif ou un Receveur afin de voir des apports offensifs venir aider Cameron Newton l'an prochain. Sous coté par bon nombre de scouts NFL de par sa polyvalence et l'ambiguité planant sur son positionnement chez les Pros, Shaq Thompson est le nouveau Thomas Davis des Panthers. Il devrait apporter un impact immédiat au troisième poste de Linebacker aux cotés de Davis et Luke Kuechly grace à ses qualités physiques et son instinct naturel pour le jeu. Doué d'un talent reconnu par tous cette fois ci, il renforcera une Défense déjà plus que reconnue à travers la ligue.

2nd Round: WR Devin Funchess MICHIGAN


Le rceveur tant attendu par les fans nous vient tout droit de la prestigieuse université du Michigan. Utilisé comme Tight End lors de ses premières saisons universitaires, il possède un gabarit à la Kelvin Benjamin (1m96 pour 110 kg) qui lui permet de créer de très nombreux matchups face aux Cornerbacks adverses. Le voyant encore disponible en début de second tour, le staff des Panthers a devancé pas moins de 5 autres équipes NFL qui voulaient également trader le choix des Saint Louis Rams. Avec son apport, l'offense des Panthers dispose désormais de deux veritables tours de controle qui permetront à Cam Newton de viser à droite ou à gauche cette saison.

4th Round: OT Daryl Williams OKLAHOMA


Testé par le Coach de la ligne Offensive des Panthers John Matsko en personne peu avant la Draft, Daryl Williams est un Lineman Offensif très imposant comme les aiment Dave Gettleman et Ron Rivera (1m98 et 150 Kg). Doté d'une très grosse experience du haut niveau (pas moins de 45 matchs sous les couleurs des Sooners dont 36 en tant que titulaire), Daryl Williams devrait rentrer immédiatement en compétition pour le poste de Right Tackle à l'opposé de Michael Oher. Puissant et rapide au point d'impact, il excelle dans le Running Game, un secteur de jeu que le Head Coach Ron Rivera aimerait relancer cette saison.

5th Round: LB David Mayo TEXAS STATE


L'une des très belles histoires de la Draft 2015 (à venir dans un prochain article). Recruté par la petite Université de Texas State, David Mayo est devenu l'idole défensive des Bobcats en devenant le 2e meilleure plaqueur du pays en 2014 avec pas moins de 154 plaquages. Elu dans la 4e équipe All American et meiileur joueur défensif de la conférence Sun Belt, David Mayo possède un flair pour sentir le jeu adverse. Il devrait énormément apprendre derrire les titulaires du poste chez les Panthers, tout en apportant son impact sur les équipes spéciales.

5th Round: RB Cameron Artis-Payne AUBURN


Titulaire la saison dernière au sein de l'offense d'Auburn, Cameron Artis-Payne a cumulé 1608 yards et 13 Touchdowns au sol en 2014. Rapide (4,53 au 40 yards) et doté de mains très sures (zéro fumbles commis lors de ses deux saisons à Auburn), il sait patienter derrière ses blocks pour attendre l'ouverture qui lui permettra d'engranger des yards. Il devrait entrer en compétition dès les trainings camps afin de glaner du temps de jeu cette saison dans le running game en comité des Panthers.